Morbidelli et sa Yamaha hybride, une situation "à double tranchant"

Franco Morbidelli s'estime privé de tout point de comparaison avec les autres pilotes Yamaha, puisqu'il ne dispose pas de la même version de la M1. Ce qui est un désavantage après les week-ends de Losail a parfois tourné en sa faveur l'an dernier.

Morbidelli et sa Yamaha hybride, une situation "à double tranchant"

Franco Morbidelli est en quête de solutions après un début de saison en dessous de ses attentes. Frappé par un mystérieux problème lors du premier Grand Prix de la saison, terminé au 18ème rang, le pilote du team Petronas a abordé le second week-end avec de nombreuses pièces remplacées pour tenter de corriger le tir, et il a aussi abandonné les évolutions récentes dont était dotée sa Yamaha version 2019. Autant de changements qui lui ont permis de progresser, avec la 12e place à la clé, mais pas de se battre avec les leaders.

L'une des difficultés auxquelles est confronté Morbidelli est qu'il est le seul pilote à disposer de cette machine hybride, puisque les autres autres roulent avec une M1 version 2021. Toute comparaison avec les données de son équipier Valentino Rossi, qui a aussi connu un week-end difficile en signant la plus mauvaise qualification de sa carrière et une arrivée hors des points, est donc impossible selon le vice-Champion du monde 2020.

"Mes problèmes sont suffisamment importants pour me concentrer uniquement sur moi-même", précise Morbidelli. "C’est aussi difficile de se comparer aux autres gars parce que j’ai une moto différente. Donc nous devons nous concentrer sur nous-mêmes et essayer de résoudre les problèmes que nous avons en comptant sur nous-mêmes et l’aide dont nous disposons. Donc je ne peux pas trop regarder autour de moi. Je dois être concentré sur moi-même, sur nous-mêmes." 

Lire aussi :

Maverick Viñales et Fabio Quartararo ont remporté les deux courses disputées à Losail au guidon des Yamaha du team factory, mais se plonger dans leurs données n'a donc pas de réel intérêt aux yeux de Morbidelli : "Je ne peux pas comparer. Je ne peux pas comprendre car les motos sont très différentes."

Franco Morbidelli estime cependant que la situation est "à double tranchant" et peut parfois tourner en sa faveur. S'il est actuellement privé de point de comparaison, les trois pilotes équipés de la moto la plus récente ont également peu de leçons à tirer des performances de l'Italien lorsqu'elles sont bonnes, ce qui a été le cas lors de plusieurs courses dans la dernière partie de la saison 2020.

"Je pense que si j’étais rapide, alors ce serait le contraire", confirme-t-il. "Ils ne pourraient pas se comparer à moi. Un peu comme l'an dernier. Vous pouvez voir cette situation de deux manières : elle est négative lorsque vous êtes mauvais et elle est positive lorsque vous êtes bon. Donc j'espère que nous nous concentrerons dans la bonne direction et améliorerons suffisamment notre package pour être rapide. C'est tout." 

Lire aussi :

Et Morbidelli espère que Yamaha l'aidera à trouver cette direction en équipant sa machine de certaines pièces présentes sur les motos d'usine, reconnaissant que les victoires conquises par Viñales et Quartararo cette année restent "encourageantes" pour lui. "C'est bien de voir une Yamaha gagner la course, c'est encourageant car au moins je peux pousser pour avoir quelque chose que les autres utilisent. Je peux pousser pour mieux comprendre, disons." 

Avec Léna Buffa 

partages
commentaires

Related video

Marc Márquez fera son retour à Portimão !
Article précédent

Marc Márquez fera son retour à Portimão !

Article suivant

Ducati ne s'inquiète pas d'avoir quitté Losail sans victoire

Ducati ne s'inquiète pas d'avoir quitté Losail sans victoire
Charger les commentaires