La gestion de la pression, de moins en moins taboue
Prime
MotoGP Contenu spécial

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Par :

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

Plusieurs cas d'athlètes évoquant leur santé mentale ont récemment fait la une, braquant les projecteurs sur des difficultés intimes longtemps gardées dans le secret des vastes programmes que mènent les sportifs et dont la compétition n'est qu'un échantillon. Une face émergée de l'iceberg, alors que le voile n'est pratiquement jamais levé sur la souffrance, tant physique que morale, qu'ils peuvent avoir à gérer dans l'intimité. Dans un domaine de performance et de compétition, où il faut savoir se montrer productif, meilleur que les autres, être maître de soi pour affronter le stress, voire le danger, les effets de la pression que se mettent les sportifs ou qui leur est imposée peuvent être dévastateurs.

En tennis, nous sommes tous témoins du mal-être de Naomi Osaka. Après le souhait exprimé par la joueuse japonaise, numéro 2 mondiale, de ne pas donner d'interviews pendant Roland-Garros afin de préserver sa santé mentale, ce qui allait conduire à son forfait du tournoi français, elle peine à remonter la pente et a craqué ces derniers jours lors de la première conférence de presse qu'elle donnait depuis mai.

partages
commentaires

Pol Espargaró enfin sur le podium avec Honda : "C'est bon pour l'égo"

Pol Espargaró a déroché le meilleur résultat de sa carrière à Misano. Cette deuxième place lui redonne espoir dans une saison très difficile avec la Honda.

Jorge Martín pourrait être opéré à la jambe

Gêné par un souci musculaire à la jambe depuis plusieurs semaines, Jorge Martín n'exclut pas une intervention avant le Grand Prix de l'Algarve.

Rossi "un peu en colère" que Bagnaia n'ait pas suivi son conseil

Convaincu que Pecco Bagnaia aurait dû opter pour le pneu avant medium, Valentino Rossi a jugé dommage que son poulain perde ses dernières chances de titre en chutant à Misano.

Zarco premier à féliciter Quartararo : "Je profite de son bonheur"

Johann Zarco se réjouit du titre de Fabio Quartararo en MotoGP et y voit une étape importante pour la place de la moto en France et "faire rêver" les jeunes pilotes.

Régularité et stabilité, les éléments décisifs pour le titre de Quartararo

Fabio Quartararo voit le Grand Prix d'Italie comme le moment clé de sa saison de Champion du monde, mais il juge plus globalement que sa régularité en course et son changement d'attitude ont été les éléments déterminants.

Photos - L'émotion de Quartararo après son titre mondial

Fabio Quartararo est devenu Champion du monde du MotoGP au Grand Prix d'Émilie-Romagne, du jamais-vu pour un pilote français. Retour en images sur une journée historique.

Pecco Bagnaia : "C'était la victoire ou les graviers"

Pecco Bagnaia assume sa prise de risques au GP d'Émilie-Romagne, même si sa chute l'a définitivement privé du titre. Beau joueur, le pilote Ducati concède que Fabio Quartararo "méritait" d'être sacré cette année.

Quartararo : "Je vis un rêve, je ne réalise pas ce qui m'arrive"

Consacré Champion du monde MotoGP à 22 ans, Fabio Quartararo, peine à réaliser l'exploit qu'il vient d'accomplir.

De plus en plus favori, Quartararo veut écarter la pression

Article précédent

De plus en plus favori, Quartararo veut écarter la pression

Article suivant

Pedrosa de nouveau wild-card pour KTM à Misano

Pedrosa de nouveau wild-card pour KTM à Misano
Charger les commentaires