La gestion de la pression, de moins en moins taboue
Prime
MotoGP Contenu spécial

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Par :

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

Plusieurs cas d'athlètes évoquant leur santé mentale ont récemment fait la une, braquant les projecteurs sur des difficultés intimes longtemps gardées dans le secret des vastes programmes que mènent les sportifs et dont la compétition n'est qu'un échantillon. Une face émergée de l'iceberg, alors que le voile n'est pratiquement jamais levé sur la souffrance, tant physique que morale, qu'ils peuvent avoir à gérer dans l'intimité. Dans un domaine de performance et de compétition, où il faut savoir se montrer productif, meilleur que les autres, être maître de soi pour affronter le stress, voire le danger, les effets de la pression que se mettent les sportifs ou qui leur est imposée peuvent être dévastateurs.

En tennis, nous sommes tous témoins du mal-être de Naomi Osaka. Après le souhait exprimé par la joueuse japonaise, numéro 2 mondiale, de ne pas donner d'interviews pendant Roland-Garros afin de préserver sa santé mentale, ce qui allait conduire à son forfait du tournoi français, elle peine à remonter la pente et a craqué ces derniers jours lors de la première conférence de presse qu'elle donnait depuis mai.

partages
commentaires

Doohan : Le MotoGP se relèvera du départ de Rossi

Mick Doohan est convaincu que la retraite de Valentino Rossi ne nuira pas au MotoGP malgré les très nombreux supporters présents pour lui. Comme Kevin Schwantz, il s'attend à ce que le natif de Tavullia reste une figure des circuits.

Dovizioso surpris de ne pas avoir de "grosse limite physique"

Andrea Dovizioso n'a pas été particulièrement fatigué après son retour à la compétition au GP de Saint-Marin. Il doit néanmoins corriger sa position sur la Yamaha, considérant être "trop petit" pour cette machine.

Un mécanicien suspendu pour avoir falsifié un test PCR

Un mécanicien d'Avintia a été suspendu jusqu'à la fin de la saison 2021 pour avoir tenté d'accéder au paddock du MotoGP avec un test PCR falsifié.

Limites de piste : Marc Márquez juge les jokers dangereux

Marc Márquez ne comprend pas les quatre jokers autorisés aux pilotes avant une sanction pour dépassement des limites de la piste. Il y voit une incitation à prendre des risques.

Fabio Quartararo champion à Misano si...

Solide leader du championnat, Fabio Quartararo pourrait remporter le titre MotoGP à Misano. Voici comment.

MotoGP
18 oct. 2021

Marini a fait machine arrière dans son style de pilotage

Luca Marini a adopté de mauvais réglages et surtout un style de pilotage inefficace en début de saison. Il a donc fait machine arrière, ce qui a mené à de gros progrès récemment.

MotoGP
18 oct. 2021

Schwantz pensait que le Sachsenring serait un tournant pour Márquez

Kevin Schwantz a été surpris de voir Marc Márquez rentrer dans le rang après son succès au GP d'Allemagne. Aujourd'hui, le Champion du monde 1993 estime que le #93 devait réapprendre à piloter sans appréhension.

MotoGP
17 oct. 2021

Doohan : Quartararo a "fait la différence" cette année

Mick Doohan estime que "personne ne peut rester" au niveau de Fabio Quartararo dans la durée cette année. Pour l'Australien, le pilote Yamaha a gagné en confiance après une saison 2020 délicate.

MotoGP
17 oct. 2021
De plus en plus favori, Quartararo veut écarter la pression

Article précédent

De plus en plus favori, Quartararo veut écarter la pression

Article suivant

Pedrosa de nouveau wild-card pour KTM à Misano

Pedrosa de nouveau wild-card pour KTM à Misano
Charger les commentaires