GP des Amériques - Programme et guide d'avant-course

C'est un événement auquel on peinerait presque à croire : le MotoGP, qui a si peu quitté l'Europe depuis l'an dernier, traverse cette semaine l'Atlantique pour disputer son premier Grand Prix sur le sol américain depuis deux ans et demi.

Dernière manche créée aux États-Unis après les visites passées à Daytona, Laguna Seca et Indianapolis, le Grand Prix des Amériques a intégré le MotoGP en 2013, en même temps qu'un certain Marc Márquez qui s'y est bien vite senti chez lui. Jugez plutôt : il a signé toutes les pole positions, avec pour seul accroc à son parcours d'avoir dû s'élancer de la quatrième place en 2018 à la suite d'une pénalité ; quant aux courses, il en a remporté six, avant le cataclysme de 2019 et sa chute alors qu'il occupait la tête. En sept éditions, ce n'était que la deuxième fois que le hat trick (pole - victoire - meilleur tour) lui échappait.

Le seul record qui n'appartienne pas à Márquez sur ce circuit est celui de la vitesse de pointe, que se partagent Cal Crutchlow et Danilo Petrucci. Théâtre de la septième meilleure V-max dans le calendrier actuel, il sera intéressant de voir quelles vitesses livrera le COTA avec les MotoGP de cette saison, alors qu'elles y flirtaient déjà avec les 350 km/h il y a deux ans. Au vu des performances toujours plus impressionnantes des machines au gré des développements, on peut imaginer que les "vieux" records de la piste texane vont tous tomber cette semaine.

Les horaires

Pour la première fois depuis le début de la pandémie de COVID-19, il faudra composer avec un fort décalage horaire par rapport à l'Europe : entre Paris et Austin, il y a sept heures de différence. Le départ de la course MotoGP sera donné dimanche à 14h heure locale, et il sera donc 21h en France.

Retrouvez le programme à votre heure ici.

Où regarder le Grand Prix des Amériques ?

Les chaînes du groupe Canal+ sont le diffuseur officiel du MotoGP en France et, cette semaine encore, elles retransmettront l'intégralité du programme.

L'intégralité des journées de vendredi et de dimanche sera diffusée sur Canal+ Décalé, de même que les EL3 des trois catégories et les qualifs Moto3 samedi. Il faudra en revanche basculer sur Canal+ Sport pour suivre les EL4 MotoGP samedi, puis les qualifs des catégories Moto2 et MotoGP.

Guide circuit

Dessiné par Hermann Tilke, le Circuit of the Americas se veut une piste variée. D'une longueur de 5,513 km, le tracé mixe rapidité et technicité avec une large gamme de 11 virages à gauche et neuf à droite, pour certains inspirés de portions d'autres circuits célèbres. La piste, qui tourne dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, a par ailleurs la particularité d'imposer un fort dénivelé (41 m), notamment sur la ligne d'arrivée, et possède la plus longue ligne droite du championnat (1,2 km).

Ondulante, elle est aussi abrasive et éprouvante pour les pneus. Son bitume a fait grincer des dents lors des dernières éditions, la faute à des changements de surface et des bosses, que des travaux d'aplanissement ont tenté de gommer, en vain. Désormais, chacun attend de découvrir ce que les MotoGP y trouveront comme conditions après deux ans et demi d'absence.

Longueur de la piste 5,513 km
Largeur de la piste 15 m
Virages 11 gauche - 9 droite
Plus longue ligne droite 1200 m
Distance de la course MotoGP 110,26 km (20 tours)
Pole position à droite
Construction 2012

Records en vigueur :

Meilleur temps en course Marc Márquez 2'02"135 2015
Record de la pole Marc Márquez 2'03"575 2014
Record V-max Cal Crutchlow 
& Danilo Petrucci 
347,7 km/h 2018
Record vitesse moyenne Marc Márquez 162,4 km/h 2015

Le palmarès du GP des Amériques :

Année Pole position Victoire
2019 Marc Márquez Álex Rins 
2018 Marc Márquez Marc Márquez
2017 Marc Márquez Marc Márquez
2016 Marc Márquez Marc Márquez
2015 Marc Márquez Marc Márquez
2014 Marc Márquez Marc Márquez
2013 Marc Márquez Marc Márquez

Le Grand Prix des Amériques 2019

  • Pole position : Marc Márquez
  • Meilleur tour en course : Álex Rins
  • Podium : Álex Rins vainqueur, Valentino Rossi 2e, Jack Miller 3e
Podium : le vainqueur Alex Rins, Team Suzuki MotoGP, le deuxième Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, le troisième Jack Miller, Pramac Racing

Météo - Début mouvementé, dimanche plus calme

Décalé de cinq mois par rapport à sa date traditionnelle, le Grand Prix des Amériques s'annonce imprévisible côté météo. D'une part, car il va falloir composer avec des températures plus élevées que d'habitude, ce qui ne fait que compliquer le casse-tête déjà attendu concernant l'usage des pneus sur ce bitume exigeant et souvent critiqué. D'autre part, car un risque d'orages existe pour ce week-end.

Ces orages seraient localisés, donc d'autant plus difficiles à anticiper, mais possiblement accompagnés de fortes chutes de pluie, notamment vendredi. Si les averses devaient être plus contenues que ce que craignent les prévisions, ce serait malgré tout un saut dans l'inconnu pour les équipes, qui n'ont encore jamais roulé au COTA en pneus rainurés.

Les prévisions annoncent des températures allant de 19 à 21°C le matin et de 28 à 30°C l'après-midi, la journée la plus chaude étant celle de dimanche. C'est aussi la journée pour laquelle le risque d'orages se fait le plus faible, laissant envisager une course qui ne serait pas troublée par la météo.

Course suivante : Grand Prix d'Émilie-Romagne (22-24 octobre)

Calendrier MotoGP

partages
commentaires
Quartararo soulagé d'avoir atteint la première ligne à Austin

Article précédent

Quartararo soulagé d'avoir atteint la première ligne à Austin

Article suivant

Zarco : "Il me manque encore la sensation ultime"

Zarco : "Il me manque encore la sensation ultime"
Charger les commentaires