Un GP au-delà des attentes pour Abraham, malgré les places perdues

partages
commentaires
Un GP au-delà des attentes pour Abraham, malgré les places perdues
Par : Léna Buffa
13 avr. 2017 à 07:30

Le Tchèque a beau avoir perdu le bénéfice de sa place à l'avant de la grille, il se réjouit de la performance délivrée en Argentine.

Le deuxième, Karel Abraham, Aspar Racing Team
Karel Abraham, Aspar Racing Team
Le poleman Marc Marquez, Repsol Honda Team, le deuxième, Karel Abraham, Aspar Racing Team
Karel Abraham, Aspar Racing Team
Karel Abraham, Aspar Racing Team
Le deuxième, Karel Abraham, Aspar Racing Team
Karel Abraham, Aspar Racing Team
Le deuxième, Karel Abraham, Aspar Racing Team, le poleman Marc Marquez, Repsol Honda Team, le troisième, Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Karel Abraham, Aspar Racing Team

Le week-end dernier, en Argentine, Karel Abraham a créé la surprise en se qualifiant en deuxième position, un fait inédit pour lui. Le pilote tchèque, qui était déjà quatrième au cumul des trois premières séances d'essais libres, a confirmé son potentiel pendant le time attack, samedi après-midi : engagé en Grands Prix depuis 2005, c'était la première fois, toutes catégories confondues, qu'il obtenait une place en première ligne.

Passé cet événement, Abraham a connu un dimanche plus compliqué, entamé avec une chute au warm-up, dont il s'est relevé indemne… au contraire de sa GP15. Contraint de passer à sa seconde machine pour la course, le natif de Brno est rapidement rentré dans le rang sitôt les feux éteints, laissant le soin à son coéquipier, Álvaro Bautista, de continuer à porter haut les couleurs d'Aspar.

Le Tchèque était pourtant bien parti, lui qui a plongé en troisième position dans le premier virage, cependant il a rapidement été dépassé par les Yamaha officielles, bien décidées à ne pas laisser les Honda de Márquez et Crutchlow filer seules en tête. C'est ensuite Petrucci et Pedrosa qui ont porté une attaque sur la Ducati numéro 17 à la fin du premier tour, la faisant alors rétrograder au septième rang. Un tour plus tard, Abraham n'était plus que 14e, avalé par le gros du peloton.

Si le reste de la course ne lui a plus laissé l'opportunité de reprendre l'avantage sur ses rivaux, il est néanmoins parvenu à tenir son rang dans un petit groupe également formé de Scott Redding, Jack Miller et Loris Baz pour en terminer devant le Français, en dixième position.

"Je crois que cela a été un très bon week-end pour nous. Je suis très heureux de ces six points, c'est incroyable, ainsi que de notre performance en qualifications", se félicite Karel Abraham. "Ça n'a pas été une journée facile après ma chute le matin, qui m'a obligé à partir avec ma seconde moto. Cela m'a rendu un peu nerveux, d'autant plus que j'étais en première ligne."

Karel Abraham peut tout de même se réjouir de s'être classé dans le top 10 car, s'il en était un habitué durant ses deux premières saisons en MotoGP, disputées au guidon d'une Ducati au sein du team paternel Cardion AB, il n'avait plus visité cette zone de récompense depuis Valence 2012.

"C'est au-delà de mes attentes. Je savais que l'on ne se serait pas battu pour le podium, mais cela reste un excellent résultat", assure-t-il, désormais impatient de se rendre à Austin pour tenter de confirmer un retour en Grands Prix encourageant, après une parenthèse compliquée en WSBK. Une confirmation également espérée par le team Aspar, qui a clos ce Grand Prix d'Argentine avec en poche son meilleur résultat en qualifications comme en course, en MotoGP.

Prochain article MotoGP
Redding quatrième au championnat après deux courses régulières

Previous article

Redding quatrième au championnat après deux courses régulières

Next article

KTM "commence à voir la lumière" avec ses premiers points

KTM "commence à voir la lumière" avec ses premiers points

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Catégorie Course
Lieu Autodromo Termas de Rio Hondo
Pilotes Karel Abraham
Équipes Ángel Nieto Team
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions