GP d'Émilie-Romagne - Programme et guide d'avant-course

Comme l'an dernier, Misano fait partie des pistes mises à contribution pour renforcer un calendrier MotoGP toujours impacté par la crise sanitaire et accueille donc un deuxième Grand Prix, baptisé d'Émilie-Romagne et du Made in Italy.

Un mois après un premier Grand Prix suivi de l'un des très rares tests encore possibles au cœur de la saison, Misano retrouve le paddock MotoGP pour une deuxième course. À l'instar des dénominations choisies en 2020 lors d'un championnat aux épreuves inédites, le premier Grand Prix a fait la promotion de l'état voisin de Saint-Marin et celui-ci fait honneur à la région d'Émilie-Romagne. Point de convergence de la course de vitesse moto en Italie, elle est la patrie de nombreuses équipes et de nombreux pilotes. Valentino Rossi vit quant à lui à proximité immédiate, dans la région voisine des Marches où se trouve sa commune de Tavullia, qui a gagné une renommée internationale grâce à son Ranch et son Academy.

Le circuit qui porte le nom de Marco Simoncelli est posé entre les plages bondées de la côte adriatique et les collines de la paisible campagne environnante et voit déferler chaque année, à pied ou à vélo, des hordes de tifosi tout de jaune vêtus dans une ambiance inimitable de grande kermesse de la moto. L'ambiance s'annonce particulièrement forte cette année pour ce qui sera le dernier Grand Prix à domicile de Rossi, véritable idole locale inégalée.

Ce Grand Prix pourrait se révéler tout aussi intéressant pour les fans français, puisque Fabio Quartararo y disposera d'une première balle de match pour tenter de décrocher le titre de Champion du monde face à son dernier adversaire, le local Pecco Bagnaia, vainqueur ici-même le mois dernier.

Lire aussi :

Les horaires

Le départ de la course MotoGP sera donné dimanche à 14h.

Retrouvez le programme à votre heure ici.

Où regarder le Grand Prix d'Émilie-Romagne ?

Les chaînes du groupe Canal+ sont le diffuseur officiel du MotoGP en France et, cette semaine encore, elles retransmettront l'intégralité du programme.

Vendredi, l'intégralité du programme sera diffusé sur Canal+ Décalé. Ce sera également la chaîne à choisir samedi pour les EL3, puis les EL4 MotoGP et les qualifications Moto3. En revanche, les qualifs Moto2 et MotoGP seront diffusées sur Canal+. Dimanche, le warm-up des trois catégories sera sur Canal+ Décalé, comme les courses Moto2 et Moto3, puis il faudra basculer à nouveau sur Canal+ pour la course MotoGP.

Guide circuit

Entré au calendrier en 1980 à l'époque où il se faisait appeler Grand Prix des Nations, le circuit de Misano a vu passer bien des champions, mais il a choisi de rendre un hommage permanent à deux d'entre eux : Marco Simoncelli, qui résidait tout près de là et dont le circuit porte le nom, et Daijiro Kato dont le nom a été donné à la rue menant à l'entrée principale.

Malgré la motivation bien particulière des pilotes locaux pour y briller, et malgré la passion frénétique qui s'abat chaque année sur le circuit, Misano n'est pas pour autant un terrain de jeu béni pour les Italiens. Depuis son retour au calendrier en 2007 − après 14 ans d'absence − l'hymne de Mameli n'y a retenti que six fois en MotoGP. Trois fois pour des victoires de Rossi, la dernière en date remontant à 2014, puis pour celles d'Andrea Dovizioso en 2018, de Franco Morbidelli en 2020 et de Pecco Bagnaia le mois dernier.

Piste courte avec ses 4,2 km, Misano se parcourt désormais dans le sens des aiguilles d'une montre. Le tracé a été modifié et resurfacé en 2015. Avec ses 16 virages, tantôt serrés tantôt rapides, et dont quelques-uns font partie des plus mémorables de la saison, le circuit fait appel à des motos aux qualités complémentaires, entre freinages précis, bons passages de courbe et fortes réaccélérations. Souvent critiquée pour son grip plutôt faible, conséquence directe de la proximité immédiate des plages et du sable apporté par le vent, la piste a été resurfacée l'an dernier.

Longueur de la piste 4,226 km
Largeur de la piste 14 m
Virages 6 gauche - 10 droite
Plus longue ligne droite 530 m
Distance de la course MotoGP 114,102 km (27 tours)
Pole position à gauche
Construction 1972

Records en vigueur :

Meilleur temps en course Enea Bastianini  1'32"242 2021
Record de la pole Pecco Bagnaia  1'31"065 2021
Record V-max Johann Zarco  301,6 km/h 2021
Record vitesse moyenne Pecco Bagnaia  167,1 km/h 2021

Les 10 derniers vainqueurs à Misano :

Année Pole position Victoire
2021 Pecco Bagnaia Pecco Bagnaia
2020 Maverick Viñales Maverick Viñales
2020 Maverick Viñales Franco Morbidelli
2019 Maverick Viñales Marc Márquez
2018 Jorge Lorenzo Andrea Dovizioso
2017 Maverick Viñales Marc Márquez
2016 Jorge Lorenzo Dani Pedrosa
2015 Jorge Lorenzo Marc Márquez
2014 Jorge Lorenzo Valentino Rossi
2013 Marc Márquez Jorge Lorenzo

Le Grand Prix d'Émilie-Romagne 2020

  • Pole position : Maverick Viñales
  • Meilleur tour en course : Pecco Bagnaia
  • Podium : Maverick Viñales vainqueur, Joan Mir 2e, Pol Espargaró 3e
Joan Mir, Team Suzuki MotoGP, Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing, Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing

Le podium du Grand Prix 2020 : Maverick Viñales vainqueur, Joan Mir 2e, Pol Espargaró 3e

Météo - Début de week-end pluvieux

Fini l'été indien : la météo promet d'être plus automnale cette semaine que lors du premier Grand Prix disputé sur place le mois dernier. Le week-end pourrait même commencer sous la pluie, avec des averses annoncées pour vendredi puis pour samedi matin. Au fur et à mesure que le temps s'assèchera, le thermomètre devrait, lui, baisser. D'une minimale de 13°C vendredi on pourrait passer à 8°C seulement dimanche. Quant aux températures de l'après-midi, elles sont annoncées de 19°C vendredi à 16°C le jour de la course.

Course suivante : Grand Prix de l'Algarve (5-7 novembre)

Calendrier MotoGP

partages
commentaires
Jugeant ses progrès "trop lents", Márquez a son "propre championnat"
Article précédent

Jugeant ses progrès "trop lents", Márquez a son "propre championnat"

Article suivant

Valentino Rossi : "C'est toujours triste quand on arrive à la fin"

Valentino Rossi : "C'est toujours triste quand on arrive à la fin"
Charger les commentaires