Le GP de France MotoGP renonce à ses Fan Zones pour 2021

Le projet de Fan Zones pour suivre le GP de France depuis cinq autres circuits a été abandonné pour l'édition 2021. La course au Mans devrait quant à elle se tenir à huis clos et les modalités de remboursement des billets ont déjà été annoncées, même si les organisateurs conservent un mince espoir d'accueillir des spectateurs.

Le GP de France MotoGP renonce à ses Fan Zones pour 2021

Face à l'impossibilité d'accueillir un public massif en raison de la pandémie de COVID-19, le Grand Prix de France avait prévu l'instauration de Fan Zones sur cinq circuits à travers l'Hexagone cette année, à Carole/Villepinte (93), Chambley (54), Dijon-Prenois (21), Nogaro (32) et Alès (30), pour permettre aux supporters de suivre la course sur des écrans géants. Estimant qu'il serait impossible d'assurer le respect des gestes barrières, les organisateurs ont finalement renoncé à ce projet.

"Au vu de la situation sanitaire actuelle et suite aux dernières annonces gouvernementales, ces 'Expérience Fan Zone AMV' ne pourront malheureusement pas être organisées cette année", ont précisé les responsables de l'épreuve dans un communiqué, précisant que leur objectif restait de mettre en place ces Fan Zones en 2022.

Lire aussi :

Dans ce contexte, le Grand Prix de France a annoncé la semaine dernière se préparer au fait que l'édition 2021 se tienne à huis clos. Fin janvier, un système de paiement différé avait été mis en place pour la billetterie, avec un prélèvement effectué uniquement si la présence du public était autorisée par les autorités compétentes. Les organisateurs ont précisé que ces prélèvements ont été annulés et que les personnes ayant acheté des billets depuis le 29 janvier n'ont donc aucune démarche à faire.

Pour les clients qui avaient demandé un report de leur commande de 2020 à l'édition 2021, un report pour 2022 est prévu par défaut, avec une commande identique, mais il est possible de demander un remboursement jusqu'au 15 juin prochain, à travers un formulaire disponible sur le site officiel du GP de France.

Les mesures actuellement imposées en France ne sont en vigueur que jusqu'à la fin du mois d'avril et les modalités concernant les rassemblements publics à la date du GP de France, du 14 au 16 mai, n'ont pas encore été définies par le gouvernement. Dans sa dernière allocution, le président de la République avait indiqué vouloir "bâtir entre la mi-mai et le début de l’été un calendrier de réouverture progressive" impliquant le sport autant que la culture, l'événementiel, les loisirs ou les cafés et restaurants.

Les organisateurs ont donc un mince espoir de pouvoir accueillir du public et dans ce cas, une nouvelle billetterie serait mise en place. "Au cas où les autorités gouvernementales compétentes autoriseraient la présence de public d'ici fin avril/début mai avec une jauge réduite, nous envisagerons l'ouverture d'une nouvelle billetterie", ont-ils précisé à la fin de la semaine dernière.

partages
commentaires
Pour Zarco, Pramac profite d'avoir moins de pression que Ducati

Article précédent

Pour Zarco, Pramac profite d'avoir moins de pression que Ducati

Article suivant

Ducati mise autant sur Zarco que sur ses pilotes factory pour le titre

Ducati mise autant sur Zarco que sur ses pilotes factory pour le titre
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Lieu Le Mans Circuit Bugatti
Auteur Vincent Lalanne-Sicaud