MotoGP
C
GP de Doha
02 avr.
Prochain événement dans
35 jours
16 avr.
Prochain événement dans
49 jours
C
GP d'Espagne
29 avr.
Prochain événement dans
62 jours
C
GP d'Italie
27 mai
Prochain événement dans
90 jours
03 juin
Prochain événement dans
97 jours
C
GP d'Allemagne
17 juin
Prochain événement dans
111 jours
C
GP des Pays-Bas
24 juin
Prochain événement dans
118 jours
C
GP de Finlande
08 juil.
Prochain événement dans
132 jours
C
GP d'Autriche
12 août
Prochain événement dans
167 jours
C
GP de Grande-Bretagne
26 août
Prochain événement dans
181 jours
C
GP d'Aragon
09 sept.
Prochain événement dans
195 jours
C
GP de Saint-Marin
16 sept.
Prochain événement dans
202 jours
C
GP du Japon
30 sept.
Prochain événement dans
216 jours
C
GP de Thaïlande
07 oct.
Prochain événement dans
223 jours
C
GP d'Australie
21 oct.
Prochain événement dans
237 jours
28 oct.
Prochain événement dans
244 jours
C
GP de Valence
11 nov.
Prochain événement dans
258 jours

Loin des circuits, Guy Coulon va épauler Tech3 jusqu'en 2026

Même s'il a quitté son poste de chef mécanicien chez Tech3, Guy Coulon va continuer à travailler avec l'équipe de Bormes-les-Mimosas pendant au moins cinq saisons. Un "gros chapitre" prend fin selon Hervé Poncharal, patron de la formation française.

partages
commentaires
Loin des circuits, Guy Coulon va épauler Tech3 jusqu'en 2026

Le paddock du MotoGP va perdre l'un de ses visages les plus emblématiques cette année, avec le départ de Guy Coulon. Cette figure de Tech3, reconnaissable à sa chevelure hirsute et encyclopédie vivante de la mécanique, a décidé de prendre du recul après une saison historique qui a vu le pilote dont il était le chef mécanicien, Miguel Oliveira, décrocher les deux premiers succès de l'équipe française dans la catégorie MotoGP.

Un chapitre prend donc fin pour Tech3 mais l'histoire n'est pas terminée puisque Coulon va continuer à épauler Hervé Poncharal à Bormes-les-Mimosas. "Guy a toujours été avec moi", a déclaré le team manager de Tech3, qui forme un duo emblématique avec Coulon depuis la création de l'équipe en 1989 : "On est presque nés ensemble. Presque !"

"C'est sûr que c'est un gros chapitre qui se termine avec Guy, qui n'est plus chef mécanicien. Depuis que nous avons commencé la compétition, en Championnat de France, en Endurance, en Superbike en France, au Dakar... Tout ce que nous avons fait, c'était avec Guy à mes côtés. C'est vraiment un chapitre terminé maintenant, mais il m'a dit qu'il resterait impliqué avec moi pour diriger Tech3 jusqu'à fin 2026."

"Il y a beaucoup de choses à faire, il y a environ 40 personnes dans l'équipe de course. Il va rester le patron technique à l'atelier. Nous avons trois équipes [en MotoGP, Moto3 et MotoE]. Nous avons une grosse logistique à l'atelier. Nous sommes l'une des équipes, comme la plupart des teams indépendants, qui fait beaucoup de choses en interne, tout ce qui est lié à la logistique. Guy va continuer à superviser ça."

Lire aussi :

Guy Coulon ne fera plus les déplacements sur les Grands Prix mais il sera des tests de Losail, au mois de mars, afin de passer le relais dans les meilleures conditions possibles à Nicolas Goyon, chef mécanicien d'Iker Lecuona, et à Sergio Verbena, qui rejoint Tech3 pour occuper ce rôle avec Danilo Petrucci après avoir travaillé aux côtés de Brad Binder en 2020. Ce n'est qu'ensuite qu'il pourra véritablement entamer sa nouvelle vie, après une carrière d'un demi-siècle.

"Il viendra au premier test à Doha, pour voir ce qu'il se passe et assurer une transition douce", précise Poncharal. "Mais vous savez, Nicolas Goyon est chef mécanicien depuis de nombreuses années maintenant. Il connaît son travail à la perfection. Sergio Verbena est aussi un chef mécanicien excellent. Il était avec Brad Binder l'an dernier, il a gagné une course. Il était avec nous en 2019, pour faire le lien entre l'usine KTM et l'équipe satellite Tech3, pour notre première année avec KTM. Guy sera toujours là si nous avons des questions mais il ne sera pas impliqué dans la gestion de chaque pilote sur le plan technique. Il est encore avec moi, mais un peu plus dans l'ombre."

"Je pense qu'il est satisfait. Vous savez, Guy aura 66 dans quelques jours, le 18 février, et je pense qu'il a commencé vers ses 15 ans. Donc depuis plus de 50 ans, il n'arrête pas de voyager, et quand on est chef mécanicien, c'est non-stop durant un week-end de course sur le circuit, pour préparer les EL1, les EL2, les EL3, les qualifications, le warm-up, la course, et quand la course est finie, on pense déjà à la suivante... Il avait besoin de cette 'nouvelle vie' et il sera encore impliqué, mais pas à 100%. Il est heureux, et ça me rend heureux. Et je pense qu'on peut s'en sortir."

Related video

Photos - Toutes les motos de Tech3 en 500cc et MotoGP

Article précédent

Photos - Toutes les motos de Tech3 en 500cc et MotoGP

Article suivant

Binder doit "prendre confiance" en lui pour faire moins d'erreurs

Binder doit "prendre confiance" en lui pour faire moins d'erreurs
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Équipes Red Bull KTM Tech3
Auteur Vincent Lalanne-Sicaud