Hayden - "Je suis un sentimental, je ne peux pas dire non"

partages
commentaires
Hayden -
Par : Léna Buffa
20 oct. 2016 à 15:10

Le mois dernier, il assurait qu'il allait désormais se concentrer pleinement sur son engagement en Superbike… et revoici Nicky Hayden dans le paddock MotoGP. Et pas avec n'importe quelles couleurs, celles de l'équipe officielle Honda.

Andrea Dovizioso, Ducati Team, Nicky Hayden, Repsol Honda Team
Nicky Hayden, Repsol Honda Team
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Nicky Hayden, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Nicky Hayden, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Nicky Hayden, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Nicky Hayden, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Nicky Hayden, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Nicky Hayden, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Nicky Hayden, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Nicky Hayden, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Nicky Hayden, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Nicky Hayden, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Nicky Hayden, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Le logo de Nicky Hayden, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Le numéro de Nicky Hayden, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Nicky Hayden, Repsol Honda Team, Marc Marquez, Repsol Honda Team

Dix ans après avoir été titré avec le HRC, le Kentucky Kid retrouve son stand, alors que l'un de ses successeurs, Marc Márquez, vient tout juste de décrocher un troisième sacre au guidon de la RC213V. Une situation assez cocasse qui voit Hayden faire équipe cette semaine avec celui qui l'admirait étant enfant, et assurer l'intérim de son ancien coéquipier, Dani Pedrosa, à des années lumières d'une époque où leur relation était loin d'être aussi sereine.

"Qu'est-ce que je peux dire ? J'aime piloter des motos, alors quand j'ai reçu le coup de fil, je me suis immédiatement dit que c'était une super opportunité de revenir chez Repsol, 10 ans après, sur la moto avec laquelle j'ai remporté le championnat. Ça a toujours été mon dream team, alors je me suis dit 'Ok, j'y vais'", explique le pilote américain, qui vient de disputer la manche WSBK de Jerez et enchaînera la semaine prochaine avec celle de Losail.

"C'est drôle, parce qu'à Magny-Cours, alors que je revenais d'Aragón et que je n'avais pas fait un très bon vendredi, mon chef mécanicien me disait 'Bon, plus de Grands Prix, pas de Suzuka ou quoi que ce soit' et je lui répondais 'Non, bien sûr, je me concentre ici'… Et puis, finalement, quand j'ai reçu le coup de fil, j'ai dit 'Bon… Plus de Grands Prix, mais l'année prochaine !'. Je suis un sentimental, je ne peux pas dire non."

"Quand je suis rentré dans le stand ce matin et que j'ai vu mon numéro sur la moto, c'était presque émouvant pour moi", raconte Hayden. "Honda a été très loyal à mon égard, et je veux aussi remercier mon team et mes sponsors en World Superbike : ça parait simple, comme ça, de sauter dans un avion pour aller piloter la moto, mais il y a beaucoup de conflits entre les sponsors et les contrats, qu'il faut résoudre. Heureusement, personne ne s'est mis en travers de mon chemin."

Nicky Hayden et Marc Marquez, Repsol
Nicky Hayden et Marc Márquez en 2008
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Nicky Hayden, Repsol Honda Team
Nicky Hayden et Marc Márquez aujourd'hui, à Phillip Island

En mission pour l'équipe officielle

Après avoir remplacé Jack Miller chez Marc VDS en Aragón, Nicky Hayden prendra donc demain le guidon de la Honda officielle, à l'heure où la marque, après avoir assuré le titre Pilotes, entend poursuivre sa marche en avant aux championnats Teams et Constructeurs.

"On savait déjà à quel point [Márquez] était rapide et agressif, mais il a montré une autre de ses cartes, avec la régularité, son intelligence et sa maturité et il mérite le titre", souligne le Champion du monde 2006. "Le team Repsol a placé la barre haut pendant de nombreuses années et ils viennent encore de remporter un autre titre, je suis très fier d'être l'un d'eux. Mais le plus important c'est que j'ai besoin de faire du bon travail. Demain, il faut que je mette la tête dans le guidon et que je mette les gaz."

Phillip Island est un circuit que Nicky Hayden apprécie tout particulièrement. À l'instar d'Aragón, il fait aussi partie des pistes qu'il a arpentées cette année en WSBK, y décrochant une neuvième et une quatrième place alors qu'il entamait tout juste sa nouvelle carrière.

"Ça a toujours été l'un de mes circuits préférés. J'aime les pistes qui tournent dans le sens inverse des aiguilles d'une montre et les pistes rapides, j'y ai signé deux pole positions et de bons podiums. Elle fait indéniablement partie des meilleures pistes au monde", conclut-il.

T-shirt Nicky Hayden 69
T-shirt Nicky Hayden 69, en vente sur Motorstore.com
Article suivant
Examen de contrôle satisfaisant pour Pedrosa

Article précédent

Examen de contrôle satisfaisant pour Pedrosa

Article suivant

Viñales a Phillip Island dans le viseur depuis février

Viñales a Phillip Island dans le viseur depuis février
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Australie
Lieu Phillip Island Grand Prix Circuit
Pilotes Nicky Hayden Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Léna Buffa