Honda au centre de l'attention à l'heure de la reprise du MotoGP

Le championnat 2022 voit Fabio Quartararo dominer au guidon de sa Yamaha, suivi de près par Aleix Espargaró et Aprilia, avec Ducati en embuscade. Le grand absent reste Honda, qui voit tous les regards tournés vers lui, entre une moto capricieuse, un leader absent pour blessure et un line-up 2023 pas encore confirmé.

Honda au centre de l'attention à l'heure de la reprise du MotoGP

Si l'erreur commise par Fabio Quartararo lors du dernier Grand Prix à Assen, il y a plus d'un mois, a permis à Aleix Espargaró de se rapprocher au championnat, elle n'en a pas pour autant retiré au Français la solidité dont il avait fait preuve jusqu'alors, ni rebattu l'ordre établi depuis le début de la saison.

Au-dessus du lot, son niveau semblait en effet presque inatteignable aux yeux de ses rivaux. "Le problème, c’est que Fabio est plus rapide que moi le dimanche", avait reconnu Espargaró lors du rendez-vous précédent au Sachsenring. Deuxième du championnat à 21 points de Quartararo, l'Espagnol a fait preuve d'une régularité qui fait de lui le seul à pouvoir être en mesure de lui disputer la couronne mondiale. Le troisième, qui n'est autre que Johann Zarco, se trouve à 58 unités, ce qui fait plus de deux Grands Prix d'écart. Quant à Pecco Bagnaia, il est à 66 points, et seule une débâcle générale des trois pilotes de devant lui permettrait d'avoir une option pour la couronne mondiale.

Yamaha, Aprilia et Ducati sont donc les trois constructeurs à se battre actuellement pour le titre des pilotes et, face à ce constat, les regards se tournent forcément vers Honda, qui connaît la pire période de son histoire. La marque japonaise est en effet dernière au championnat constructeurs, et voit ses pilotes largement distancés au classement général. Malgré cinq courses manquées sur les 11 disputées, Marc Márquez reste son meilleur représentant avec la 13e position.

Après avoir effectué une quatrième opération à l'humérus droit, la récupération de son bras semble aller dans le bon sens, c'est du moins ce qu'il laisse entendre au travers de ses publications sur les réseaux sociaux où il se montre en train de s'entraîner. Honda espère le voir de retour sur la moto avant la fin du championnat à Valence, début novembre, mais souhaite surtout pouvoir compter sur lui et avoir son avis lors des essais qui doivent se tenir avant l'hiver. Que Márquez puisse prendre part au test qui se tiendra après Misano, dans un mois, semble difficile, mais il semble plus probable de le voir à celui organisé après le GP de Valence.

En attendant de voir l'évolution du #93, Honda doit se concentrer sur son line-up de 2023, aussi bien dans l'équipe officielle que chez son team satellite LCR. Las de ses dernières années difficiles, Álex Márquez a fait le choix de partir pour Gresini et sera remplacé par Álex Rins, l'annonce ayant été faite durant la pause estivale. Le deuxième guidon reste encore à confirmer, et devrait revenir à Ai Ogura en lieu et place de Takaaki Nakagami.

Du côté de l'équipe officielle, l’arrivée de Joan Mir est attendue depuis plusieurs semaines, mais l'officialisation tarde à venir. Cette situation ne tourne pas à l'avantage du Majorquin, qui voit Honda être en position de force dans les négociations suite au retrait de Suzuki du MotoGP, qui le laisse pour l'instant sans guidon pour l'an prochain.

En plus de ses pilotes, Honda doit également renouveler le contrat qui le lie à Repsol, son sponsor principal. Une chose considérée comme acquise, mais qui prend également plus de temps que prévu.

Après cinq semaines de pause dans les courses, le constructeur va désormais devoir trouver des solutions, aussi bien sur sa moto que sur son avenir, et ainsi reprendre sa saison 2022 en main.

Lire aussi :
partages
commentaires
Moteurs MotoGP 2022 : Où en sont les pilotes dans leur quota ?
Article précédent

Moteurs MotoGP 2022 : Où en sont les pilotes dans leur quota ?

Article suivant

Andrea Dovizioso jette l'éponge : il ne finira pas la saison

Andrea Dovizioso jette l'éponge : il ne finira pas la saison