Pour Honda, Márquez est "irremplaçable"

Le contrat de Marc Marquez avec Honda expire à la fin de l'année prochaine, mais le constructeur japonais ne souhaite pas faire la même erreur qu'avec Valentino Rossi.

O.P., Valence – Alors que Marc Márquez vient de remporter son quatrième titre MotoGP, il est à présent temps pour l'Espagnol et son équipe de discuter de leur futur contrat. 

Les résultats sont irréprochables, le pilote se sent à l'aise et son équipe, menée par Santi Hernández, n'a plus grand chose à prouver. Il semble donc que le numéro 93 va prolonger sa relation avec le constructeur japonais alors que, de leur côté, les dirigeants de la marque à l'aile dorée ne veulent pas rééditer les erreurs du passé. 

Ils gardent notamment en mémoire l'erreur d'appréciation qui les avait menés à sous-estimer l'impact de Valentino Rossi sur les résultats de l'équipe au début des années 2000. Les trois titres consécutifs du Docteur, entre 2001 et 2003, avaient en effet caché une bataille d’ego qui avait elle-même débouché sur le départ de l'Italien chez Yamaha pour la saison 2004. De son côté, Honda n'est jamais parvenu à trouver un remplaçant à la hauteur du transalpin. En décrochant le titre en 2004 et 2005 avec la marque d'Iwata, le numéro 46 a ainsi démontré au plus puissant constructeur l'importance de l'homme sur sa machine. Pour Honda, ce fut une leçon d'humilité qui a laissé des traces.

"Marc est le meilleur de tous, il est irremplaçable", a expliqué Livio Suppo lors d'un entretien avec Motorsport.com. "Nous savons que chaque équipe voudrait l'avoir dans ses rangs, et nous faisons attention à cela. Au vu de son talent, je pense que seul Casey Stoner peut être comparé avec lui, mais la pensée de Marc est unique. La façon dont il a géré les deux dernières années, dans leurs moments les plus difficiles, en dit long sur ses capacités."

En outre, Suppo a conscience qu'il sera compliqué pour Márquez de trouver une meilleure option chez un autre constructeur, étant donné les pilotes qui ont déjà été confirmés. 

Pas d'intérêt formulé par Yamaha pour le moment

Selon Honda, Yamaha ne formulera pas de demande à Márquez, alors que la marque aux trois diapasons détient déjà les services de Maverick Viñales, et même si on ne sait pas encore jusqu'à quand Valentino Rossi officiera au sein de l'équipe. Dans le même temps, l'attachement de Gigi Dall'Igna envers Jorge Lorenzo semble rendre caduque une arrivée de Márquez chez les Rouges.

Dès lors, KTM pourrait constituer une option, en particulier si on garde en tête le fait que Red Bull lui fournit un important soutien et que la marque autrichienne est aussi un sponsor personnel de Márquez. Mais un tel transfert ne semble faisable qu'à plus long terme, lorsque KTM aura davantage progressé.

"Cela dépend de la volonté de Marc de gagner avec une moto différente, et s'il se sent à l'aise avec la moto de l'an prochain. Du point de vue économique, Honda n'aura aucun problème à proposer quelque chose d'intéressant à Marc", ajoute Suppo.

La dernière fois que Márquez a renouvellé son contrat avec Honda, c'était en mai 2016. La marque à l'aile dorée lui avait alors fait un pont d'or d'une valeur de neuf millions d'euros par an. Si on garde à l'esprit que Lorenzo touche pour sa part 14 millions d'euros, il ne serait pas illogique que Honda hausse le salaire de son fer de lance.

"Je suis très heureux avec Honda", assure pour sa part Márquez. "C'est vrai que, parfois, ma moto n'a pas été la meilleure en début de saison, mais ensuite les choses sont rentrées dans l'ordre. Maintenant je me sens bien, je pense que tout le monde me respecte, y compris les dirigeants", avance le quadruple Champion du monde, confirmant sa disposition à rester le porte-étendard du constructeur nippon.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de Valence
Circuit Valencia
Pilotes Marc Márquez
Équipes Repsol Honda Team
Type d'article Actualités