Honda refuse de changer d'approche malgré la blessure de Márquez

Alberto Puig est catégorique : la blessure de Marc Márquez ne changera en rien la philosophie de Honda, qui concentre ses efforts sur le pilote espagnol. Le patron de l'équipe officielle est convaincu que son leader retrouvera son niveau parce qu'il "n'a pas eu peur".

Honda refuse de changer d'approche malgré la blessure de Márquez

Pecco Bagnaia a décroché son premier succès en MotoGP à Alcañiz, sortant vainqueur d'un duel sous haute tension avec Marc Márquez, qui a animé la course jusqu'au dernier tour. La performance du Catalan sur le MotorLand Aragón le rapproche de l'époque où il imposait sa loi sur la catégorie, une domination qui lui a permis de conquérir six titres, le septième lui ayant peut-être échappé dans la chute de Jerez au début de la saison 2020. Mais ce retour au sommet n'est pas simple pour Márquez, encore limité par son physique dans certaines situations et par une RC213V au manque de traction chronique.

De nombreux observateurs estiment que le manque de performance de la Honda trouve sa source dans la philosophie du constructeur, qui consiste à consacrer l'essentiel de ses ressources et de son attention au #93, négligeant par la même occasion ses autres pilotes. Privée de sa star, la marque basée à Tokyo a vécu une saison plus que délicate en 2020 et elle souffre encore, mais Alberto Puig assure que son approche ne bougera pas d'un millimètre.

"Notre philosophie ne changera absolument en rien parce que Marc a connu une année et demie gâchée", a déclaré le team manager de l'équipe Honda officielle à Motorsport.com. "Ce n'est pas un pilote parmi  d'autre. Il n'est pas que le meilleur pilote Honda, il est le meilleur au monde. Nous avons un contrat à long terme [jusqu'en 2024] et nous ferons tout notre possible pour lui fournir la moto qu'il mérite. Évidemment, Pol [Espargaró] est également très important, mais le palmarès de Marc est ce qu'il est."

Les statistiques sont pourtant également mises en avant par ceux qui estiment que Honda fait erreur en plaçant tous ses œufs dans le même panier. Durant les 15 Grands Prix manqués par Márquez, le constructeur n'a décroché que deux podiums, des deuxièmes places pour son frère Álex au Mans et en Aragón. Les chutes se sont multipliées, cette année encore, à cause d'une moto qui ne pardonne rien. Depuis son retour à Portimão, l'Espagnol a déjà égalé ces deux podiums en gagnant au Sachsenring et en prenant la deuxième place au MotorLand Aragón. Sur cette même période, il est également le pilote qui est le plus souvent tombé, toutes marques confondues, à 18 reprises, malgré deux courses manquées.

Mais justement, malgré ces deux Grands Prix de moins, Márquez est quand même le meilleur représentant de Honda au championnat, avec la dixième position et un total de 79 points. Le suivant est Takaaki Nakagami, 13e avec 64 points, juste devant les autres pilotes de la marque, Pol Espargaró (55 points) et Álex Márquez (49 points). Si le HRC, à travers Puig, n'a pas l'intention de changer sa stratégie, c'est parce qu'il a la conviction que son pilote phare sera à nouveau capable de se montrer dominateur.

Et cette conviction se base sur l'approche de Márquez. "Vous savez pourquoi je n'ai aucun doute sur le fait que Marc redeviendra comme avant ?" questionne Puig avant d'énumérer les raisons : "Parce qu'il n'a pas peur. Parce qu'après avoir été arrêté très longtemps, il a chuté en étant rapide, mais il s'est relevé et il a roulé encore plus vite. Chez un pilote, la peur fait la différence entre ceux qui sont devant et ceux qui ne le sont pas [et] qui, après s'être fait mal le premier jour, sont à huit dixièmes du leader, puis à une seconde, puis à deux secondes avant de rentrer chez eux."

Lire aussi :

partages
commentaires

Related video

Morbidelli et Dovizioso en passe d'ouvrir "un nouveau chapitre"

Article précédent

Morbidelli et Dovizioso en passe d'ouvrir "un nouveau chapitre"

Article suivant

Lorenzo pense que l'âge va jouer contre Dovizioso

Lorenzo pense que l'âge va jouer contre Dovizioso
Charger les commentaires