Huitième, Lorenzo est venu à Jerez "sans préjugé" avec Ducati

partages
commentaires
Huitième, Lorenzo est venu à Jerez
Par : Willy Zinck
7 mai 2017 à 06:30

Sur un circuit qu'il affectionne, le pilote espagnol ne s'est pas laissé démonter face aux pessimistes qui l'imaginaient en grande difficulté en Andalousie.

Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team

On promettait l'enfer pour les pilotes Ducati ce week-end, sur un circuit de Jerez sinueux et à priori peu favorable à la GP17, qui a besoin d'espace pour pouvoir exprimer le plein potentiel de son moteur.

Si le pronostic s'est vérifié pour Andrea Dovizioso, sèchement battu en qualifications et qui prendra le départ du Grand Prix dimanche depuis la 14e position, Jorge Lorenzo leur a pour sa part donné tort en s'adjugeant le huitième temps.

Certes, ce résultat marque pour le Majorquin la fin d'une série de neuf envols depuis la première ligne sur le tracé andalou – c'est bien simple, le numéro 99 n'avait jamais pris le départ à Jerez au-delà de la troisième place ! –, mais le nouveau pilote Ducati a affiché un rythme intéressant qui peut lui permettre de nourrir des espoirs en vue de la course. 

Paradoxalement, c'est bien l'absence des ailerons cette saison qui semble avantager les Ducati, sur un tracé qui rendait de toute façon l'utilisation de ces appendices négligeable. "À Austin, nous avons eu des difficultés car nous n'avions plus les ailerons, alors qu'ils étaient importants dans les phases d'accélération", explique Lorenzo, qui souligne plutôt le rôle du pneu arrière dans ses performances. "Ici ce n'est pas important.  Nous avons un meilleur pneu que l'an passé, donc je pense que les problèmes qu'a rencontrés Ducati en 2016 étaient liés au pneu arrière. On est mieux avec peu de grip. En général, les réglages de la moto sont bons, mais si nous pouvions avoir un peu plus de grip à l'arrière sans perdre dans d'autres secteurs, nous serions encore davantage compétitifs."

L'une des pistes favorites de Lorenzo

Par ailleurs, ce serait une erreur d'oublier que le triple Champion du monde compte Jerez parmi ses circuits fétiches, lui qui s'y est imposé à trois reprises par le passé. "Jerez fait partie de mes pistes favorites, donc je peux attaquer plus dans les virages et tirer profit de ma vitesse de passage", admet-il. "Je pilote très bien, j'ai beaucoup de vitesse en virage. Nous perdons un peu de temps dans la seconde partie des virages, mais de façon générale la moto est stable, elle entre bien dans les virages, elle a une bonne traction. Je me sens bien, donc je peux bien piloter."

Si la huitième place reste encore bien en-deçà des objectifs qu'ambitionne le pilote espagnol, celui-ci reste confiant dans la capacité des troupes de Borgo Panigale à continuer de progresser pour retrouver sa place à la table des ténors du MotoGP. "Je voulais venir ici sans préjugé et rester confiant, faire mon travail, piloter mieux que jamais et c'est ce que j'ai fait", assure-t-il, reconnaissant que l'absence de lignes droites suffisamment longues bride les capacités de puissance de sa machine. "Peut-être qu'ici nous n'avons aucune partie de la piste où nous pouvons refaire une partie du temps perdu dans les virages, car nous n'avons pas de longues lignes droites." 

Même si sa performance du jour est moins bonne qu'à Austin, Lorenzo n'en a cure, sûr que sa moto sera apte à réduire davantage l'écart demain lors de la course. "C'est une position plus mauvaise qu'à Austin, mais j'ai de bien meilleures sensations, et je suis plus proche des pilotes de tête", insiste-t-il. "Peut-être pas sur un tour, [...], mais en termes de rythme nous ne sommes qu'à un ou deux dixièmes des plus rapides, ce qui est bien."

Prochain article MotoGP
Crutchlow complète une 1re ligne reflétant les progrès de Honda

Previous article

Crutchlow complète une 1re ligne reflétant les progrès de Honda

Next article

Rossi : "Je n'ai pas réussi à faire le tour parfait"

Rossi : "Je n'ai pas réussi à faire le tour parfait"

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Espagne
Catégorie Qualifications
Lieu Circuito de Jerez
Pilotes Jorge Lorenzo Shop Now
Équipes Ducati Team Shop Now
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions