Iannone soulagé : "Finalement, un bon résultat" pour Suzuki

Suzuki a obtenu son meilleur résultat d'ensemble sur ses terres, lors du Grand Prix du Japon, où Andrea Iannone et Álex Rins ont bataillé dans le top 5.

Est-ce l'air du pays qui a fait le plus grand bien à Suzuki, ou plus prosaïquement les récents développements apportés sur la GSX-RR ? Toujours est-il que le constructeur japonais a été méconnaissable le week-end dernier. Avec 24 points inscrits, c'est en effet, et de loin, le meilleur résultat d'ensemble de l'équipe cette saison – le précédent remontant au Grand Prix des Amériques, début avril, où Andrea Iannone avait marqué les neuf points de la septième place.

Les essais libres puis les qualifications avaient déjà été annonciatrices d'un bon week-end, puisque Iannone et Álex Rins sont parvenus à se hisser tous les deux en Q2 pour la première fois cette année, respectivement aux 11e et dixième positions.

Une bonne tenue sur le Twin Ring, qui n'est sans doute pas étrangère aux récents développements entrepris sur la Suzuki, et notamment le nouveau carénage"[Ce fut] un week-end parfait, de vendredi à dimanche", a reconnu Rins. "J'ai été impressionné, parce qu'ils ont apporté des modifications sur le carénage, et ça a mieux fonctionné." 

Déjà proches en qualifications, les deux hommes forts de Suzuki ne se sont par la suite pas lâchés de toute la course, hormis au départ, où Rins a connu une petite frayeur en étant contraint d'élargir sa trajectoire au premier virage pour éviter le contact avec une KTM. "J'ai pris du plaisir durant la course. Au départ, j'ai viré large au premier virage, car j'ai dû éviter une moto qui était à la limite d'avoir un accident", s'est remémoré le Barcelonais à l'arrivée.

Mais ce ne fut qu'un contre-temps pour le numéro 42, qui a rapidement refait son retard sur son coéquipier, qui avait pour sa part réussi un magnifique départ pour pointer à la sixième place dès la fin du premier tour, avant que les deux pilotes roulent de nouveau de concert. 

On ne prend pas les mêmes, mais on recommence

Comme l'an passé sur ce même circuit, les deux Suzuki ont alors bataillé pour les premiers accessits. Iannone a finalement profité d'un dernier dépassement sur Johann Zarco pour creuser définitivement l'écart sur Rins, et voguer vers son meilleur résultat cette saison. 

Heureux de sa quatrième place, l'Italien s'est amusé de sa situation après la course. "Finalement, on arrive à un bon résultat... à la fin de la saison ! Bien sûr, nous avons rencontré de nombreuses difficultés, nous avons beaucoup piétiné sur toutes les courses. Mais ici au Japon, nous sommes de retour, et très proches des leaders." 

La course de Iannone n'a cependant pas été un long fleuve tranquille de bout en bout, puisque le transalpin a connu une usure précoce de son pneu arrière, qui l'a mis en délicatesse lors de la seconde partie de l'épreuve. "Lors des dix ou 11 premiers tours, je suis resté très proche", reprend-il. "Mais à la fin, j'ai eu une dégradation sur le pneu arrière, avant tout le monde je pense. J'ai commencé à beaucoup patiner dans la ligne droite, et je ne pouvais pas maintenir les gaz à 100%."

Reste que ce Grand Prix du Japon demeure la meilleure prestation de Suzuki cette saison. Un résultat au timing parfait, à domicile, et sans doute conditionné par les tests réalisés par la marque dans la foulée du Grand Prix d'Aragón fin septembre. "Au final, je suis très content parce que tout a bien fonctionné durant le week-end. Nous avons fait de bons essais libres, et c'est une bonne reprise après les tests en Aragón, où nous avons progressé. J'espère qu'on va continuer de cette façon jusqu'à la fin de la saison."

Voilà en tout cas qui sauve les apparences chez Suzuki, après la désillusion d'une saison ô combien difficile. Mais chez elle, la marque japonaise a peut-être enfin entrevu le bout du tunnel.

 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP du Japon
Sous-évènement Course
Circuit Twin Ring Motegi
Pilotes Andrea Iannone , Álex Rins
Équipes Team Suzuki MotoGP
Type d'article Réactions