Iannone : "Mon bras était complètement bloqué, j'ai dû m'arrêter"

Le pilote Suzuki a souffert d'une mauvaise circulation sanguine pendant la course de Misano et il a dû abandonner.

Andrea Iannone a été contraint à l'abandon, dimanche à Misano, poussé à rentrer au stand à 12 tours de l'arrivée. Alors que la dégradation de la météo semblait destinée à le favoriser compte tenu des bonnes sensations obtenues le matin lors du warm-up, le pilote Suzuki a été piégé par sa protection pour la pluie, qui a trop fortement serré ses bras et a provoqué une tétanie comparable à celle d'un arm-pump.

"Malheureusement, mon bras s'est bloqué dès le troisième tour de la course. Il était très gonflé, je n'arrivais plus à bien accélérer ni à freiner. À la fin j'avais vraiment du mal, je n'arrivais plus à mettre les gaz à 100%, mais le plus grave c'est surtout que je n'arrivais plus à tirer sur le levier de frein. Je n'avais plus de sensibilité, mon bras était complètement bloqué, et j'ai dû m'arrêter", explique le pilote italien à Sky Italia.

"Ma combinaison de pluie était très serrée et cela a bloqué ma circulation sous l'aisselle. Le sang ne circulait plus et mon bras a énormément enflé. Je n'avais plus de sensibilité, il était vraiment difficile de continuer. J'ai risqué deux ou trois fois [de tomber] dans le virage 4, j'ai tiré tout-droit et au final j'ai décidé de m'arrêter."

Alors qu'il s'élançait du fond de la grille, Iannone avait tenté de se frayer un chemin dans le peloton au départ de la course et il était parvenu à remonter jusqu'à la 13e place malgré des bras engourdis au bout de quelques minutes. Seulement, la raison a fini par l'emporter face à une situation qui devenait difficilement gérable.

La déception était lourde pour le pilote Suzuki, qui croyait en ses chances pour la course et espérait pouvoir profiter de la pluie pour obtenir un résultat qui aurait fait office de rayon de soleil dans une saison particulièrement compliquée. Au final c'est un nouvel abandon, et une position au championnat qui stagne sachant que depuis le début du mois de juillet il n'est entré dans les points qu'une seule fois.

"Le warm-up a été très positif, parce que mon feeling avec la moto était très bon. La moto se comportait bien, le grip était bon. Je voyais que tout le monde avait du mal, mais moi j'arrivais à avoir un bon grip sans trop de difficulté. J'étais donc très confiant pour la course", souligne Andrea Iannone.

"Je dois dire que l'équipe a réussi à mener en piste une moto assez rapide et je suis désolé de ne pas avoir réussi à profiter de cette situation, de cette météo qui a changé en notre faveur alors que sur le sec on était en grande difficulté."

"Je suis vraiment désolé pour mon équipe, pour Suzuki, pour mes mécaniciens, pour tous ceux qui travaillent avec moi chaque week-end", assure-t-il, très déçu. "En 15 ans, c'est l'une des premières fois que j'abandonne pour un problème personnel."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de Saint-Marin
Sous-évènement Course
Circuit Misano
Pilotes Andrea Iannone
Équipes Team Suzuki MotoGP
Type d'article Réactions