MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
22 jours
C
GP des Amériques
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
36 jours
C
GP d'Argentine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
50 jours
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
64 jours
C
GP de France
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
78 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
92 jours
C
GP de Catalogne
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
99 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
113 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
120 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
134 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
162 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
169 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
183 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
197 jours
C
GP d'Aragón
01 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
218 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
232 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
240 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
246 jours
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
260 jours

Iannone : la date de l'audience est fixée

partages
commentaires
Iannone : la date de l'audience est fixée
Par :
Co-auteur: Léna Buffa
20 janv. 2020 à 11:14

Après un contrôle antidopage positif, le pilote Aprilia tentera de défendre sa cause devant la Cour Disciplinaire Internationale début février, alors que son équipe sera en plein test de la version 2020 de la RS-GP.

La date est désormais fixée : l'audience d'Andrea Iannone à la Cour Disciplinaire Internationale de la FIM a été fixée pour le 4 février. Une date qui laisse donc à Aprilia un dernier espoir de voir son pilote en piste à partir du 7 février, lorsque débuteront les essais officiels de Sepang, sous réserve toutefois que sa défense parvienne à convaincre la cour.

Contrôlé positif à une substance de la famille des stéroïdes, interdite par le Code antidopage, lors du Grand Prix de Malaisie en novembre dernier, Andrea Iannone a requis l'analyse d'un deuxième échantillon d'urine après avoir été informé de sa suspension provisoire le 17 décembre. D'après la presse italienne, ce deuxième examen a confirmé la présence de ce produit prohibé, bien que la quantité identifiée ait été minime.

L'étape suivante à présent est donc une audience lors de laquelle la cause du pilote sera défendue, ses avocats appuyant l'hypothèse d'une absorption par voie alimentaire et involontaire de la substance décelée lors des cinq semaines qu'il a passées en Asie pour la tournée outre-mer du championnat. D'après les informations de Motorsport.com, ils ont jusqu'au 31 janvier pour finaliser la liste des témoins qui seront appelés à s'exprimer lors de l'audience, fixée au 4 février à partir de 13h à Mies (Suisse), siège de la FIM.

Lire aussi :

Une fois ce rendez-vous passé, c'est une course contre la montre qui débutera pour Andrea Iannone, car la Cour Disciplinaire Internationale a 45 jours pour rendre son verdict, un calendrier incompatible avec l'urgence qui pèse sur le pilote et son équipe : outre le shakedown qu'il manquera car programmé du 2 au 4 février, Iannone a en effet en tête la date des essais suivants (du 7 au 9 février à Sepang et du 22 au 24 à Losail) et celle du début de la saison, le 6 mars au Qatar, 31 jours à peine après cette audience. Outre les délais, la lourdeur de la sanction est bien entendu elle aussi source d'angoisse pour le pilote et son équipe, car le verdict peut varier d'une simple réprimande à la confirmation de sa suspension pour une durée allant jusqu'à quatre ans.

En attendant de connaître le sort de son pilote, c'est sans lui qu'Aprilia prépare la reprise des essais, avec un shakedown auquel ses pilotes d'essais et titulaires peuvent participer du fait des concessions qui sont accordées au constructeur italien. Le 2 février, Aleix Espargaró sera donc accompagné en piste par le testeur Bradley Smith ainsi qu'un pilote appelé en remplacement de Iannone. En l'occurrence, après les spéculations des dernières semaines, c'est Lorenzo Savadori qui a obtenu le ticket pour ces essais. Engagé en WorldSBK avec le Team Pedercini, le pilote italien fait les frais des problèmes de sponsor de l'équipe italienne et se trouve donc disponible. Alors qu'Espargaró et Smith se chargeront des premiers roulages de la nouvelle RS-GP, il prendra la piste avec la version 2019 de la machine et sera chargé de recueillir des données.

Lire aussi :

Article suivant
Michelin se félicite de son gain sur le tour lancé et sur la distance

Article précédent

Michelin se félicite de son gain sur le tour lancé et sur la distance

Article suivant

Le programme Road to MotoGP s'ouvre à la Belgique

Le programme Road to MotoGP s'ouvre à la Belgique
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Andrea Iannone Boutique
Auteur Matteo Nugnes