Iannone : "Si je n'avais pas freiné, j'aurais touché Márquez"

partages
commentaires
Iannone :
Par : Léna Buffa
5 nov. 2018 à 10:30

Le pilote Suzuki a enregistré en Malaisie sont troisième abandon de la saison, parti à la faute en évitant Márquez qui manquait lui-même de tomber.

Décidément, Andrea Iannone pourra se dire que Marc Márquez s'est un peu trop trouvé sur son chemin, ce week-end en Malaisie. Après avoir été gêné par l'Espagnol pendant les qualifications, le pilote Suzuki l'a une nouvelle fois croisé en course, mais pas pour la bagarre à laquelle il aurait pu rêver.

Lire aussi :

Iannone a chuté avant même la fin du premier tour. Installé en cinquième position dans la roue de Márquez, il a perdu le contrôle de sa machine lorsque l'Espagnol a été déstabilisé par la sienne. Si la RC213V est miraculeusement restée sur ses roues, la GSX-RR, elle, a glissé et c'en était fini de sa course.

"Marc a perdu l'avant et puis l'arrière. Pour éviter de le toucher, j'ai freiné et j'ai chuté. Si je n'avais pas freiné, je l'aurais touché et on serait peut-être tombés tous les deux. C'était une réaction instinctive, c'est comme ça. Je n'avais pas d'autre chance", explique Andrea Iannone, dépité.

 

Le pilote italien est d'autant plus déçu qu'il estime qu'il aurait eu de bonnes chances d'obtenir un solide résultat sur cette épreuve. Parti de la troisième place, il se félicitait des progrès accomplis sur ses réglages, ayant semble-t-il trouvé cette amélioration qu'il espérait samedi soir.

"Je suis déçu car on avait une bonne possibilité de terminer de nouveau sur le podium", juge-t-il, déjà auteur de quatre arrivées dans le top 3 cette saison. "Je veux toujours retirer le positif, et le positif aujourd'hui est qu'on avait une très bonne vitesse. On a changé de petites choses sur les réglages de la moto, elle a très bien réagi. Les sensations étaient bonnes, la vitesse aussi. Mon objectif principal aujourd'hui était de finir sur le podium et on avait de bonnes chances d'y arriver."

Lire aussi :

Au championnat, Andrea Iannone se trouve dans un groupe de six pilotes très compact. Parmi eux, Álex Rins et Johann Zarco ont pris un avantage important en montant sur le podium de Sepang, l'Espagnol passant même de la dixième à la cinquième place du classement. Tous deux se trouvent à présent à égalité de points, avec 16 unités d'avance sur Iannone, qui a glissé à la neuvième place. L'Italien devance de trois unités Jorge Lorenzo, mais compte encore 15 points de retard sur Cal Crutchlow et 11 sur Danilo Petrucci.

Article suivant
Honda : 11e titre constructeurs en 17 ans de MotoGP

Article précédent

Honda : 11e titre constructeurs en 17 ans de MotoGP

Article suivant

Smith avec le Sic Racing Team en MotoE en 2019 !

Smith avec le Sic Racing Team en MotoE en 2019 !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Malaisie
Catégorie Course
Lieu Sepang International Circuit
Pilotes Andrea Iannone Boutique
Équipes Team Suzuki MotoGP
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions