Iannone estime avoir perdu "au minimum 2-3 dixièmes" avec Márquez

partages
commentaires
Iannone estime avoir perdu
Par : Léna Buffa
3 nov. 2018 à 13:14

Le pilote Suzuki s'élancera de la première ligne au Grand Prix de Malaisie, même si un incident avec Marc Márquez lui avait initialement empêché de se qualifier dans le trio de tête.

La séance qualificative permettant d'attribuer les places sur les quatre premières lignes a beau avoir été très courte, elle n'en a pas été moins mouvementée pour autant. Entre la pluie, le temps canon de Márquez dès les premiers instants, puis sa chute, celle de Dovizioso… les événements n'ont pas manqué ! Au final, celui qui retiendra le plus l'attention concerne bien l'auteur du meilleur temps, pris en flagrant délit de gêne d'Andrea Iannone et pénalisé par la suite.

"J'arrivais très fort du virage 8 et Marc était très lent", raconte le pilote Suzuki. "Quand je suis arrivé dans le virage 9, j'ai freiné beaucoup plus tôt, j'ai tourné lentement et je n'ai pas bien réaccéléré. J'ai perdu au minimum deux ou trois dixièmes, mais parfois ça peut arriver. C'est comme ça."

Lire aussi :

S'il se montre compréhensif, Iannone n'en demeure pas moins convaincu que l'Espagnol a enfreint le règlement en étant resté au ralenti sur la ligne empruntée par ceux qui réalisaient alors leur chrono.

"Quand vous êtes lent, vous ne pouvez pas rester sur la bonne trajectoire, vous vous placez en dehors. Lui est resté sur la trajectoire", pointe l'Italien, qui assure en toute simplicité : "Il est certain que je ne suis pas le genre de pilote à aller à la direction de course et à pousser [pour une sanction]. 'Pénalité ! pénalité !' Tout le monde est comme ça, mais pas moi, je suis différent."

Il n'aura pas eu besoin de crier au scandale : les commissaires ont bien sanctionné Márquez, qui perd six places sur la grille. Et cela a pour effet de replacer Iannone sur la première ligne qu'il pensait mériter. "Dans les secteurs 1 et 2, j'avais le casque rouge [signe du meilleur temps, ndlr], alors si je n'avais pas eu le problème avec Marc au virage 9, j'aurais certainement obtenu la première ligne."

Marc Marquez, Repsol Honda Team, Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP

Des progrès sur le sec

Malgré ce petit incident, et avant même de savoir qu'il remontait à la troisième place, Andrea Iannone dressait tout de même un bilan satisfaisant de cette journée. Ses progrès sur le sec, conditions désormais attendues pour la course depuis qu'elle a été avancée de deux heures, permettent au pilote Suzuki de se montrer confiant, bien qu'il lui faille encore trouver quelques précieux dixièmes.

"Le plus important, c'est que mes sensations se sont beaucoup améliorées sur le sec par rapport à hier. Sur le mouillé aussi, la moto est un peu mieux, alors je suis content", assure-t-il. "Hier on était beaucoup moins bien. Maintenant je pense qu'il manque un petit quelque chose pour être assez compétitifs pour le podium. Il faut voir si on arrive pendant le warm-up à améliorer certains aspects qui pourraient nous aider à nous rapprocher et à progresser de quelques dixièmes. On verra, on va essayer d'être compétitifs."

Lire aussi :

"Pendant le warm-up, je préfère que les conditions de piste soient bonnes parce qu'il est important pour nous de récupérer deux à trois dixièmes pour nous battre pour le podium. Pour le moment, on ne les a pas, mais on a des idées pour changer certaines choses sur la moto."

Article suivant
Márquez se reprend et se sent "bien mieux" grâce à des changements

Article précédent

Márquez se reprend et se sent "bien mieux" grâce à des changements

Article suivant

À la peine sous la pluie, Viñales veut "une meilleure moto"

À la peine sous la pluie, Viñales veut "une meilleure moto"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Malaisie
Catégorie Qualifications
Lieu Sepang International Circuit
Pilotes Andrea Iannone Boutique
Équipes Team Suzuki MotoGP
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions