MotoGP
14 août
Événement terminé
21 août
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
16 oct.
Prochain événement dans
16 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
23 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
37 jours
13 nov.
Prochain événement dans
44 jours
20 nov.
Prochain événement dans
51 jours

Iannone reste "provisoirement suspendu" après son audience

partages
commentaires
Iannone reste "provisoirement suspendu" après son audience
Par :

Dans l'attente du verdict de la Cour Disciplinaire Internationale de la FIM, la suspension du pilote italien est maintenue.

Ce mardi 4 février marquait la date de l'audience d'Andrea Iannone devant la Cour Disciplinaire Internationale de la FIM, à Mies (Suisse), afin que le pilote Aprilia puisse défendre sa cause. Contrôlé positif à une substance prohibée appartenant à la famille des stéroïdes dans le cadre du Grand Prix de Malaisie du mois de novembre, Iannone a toujours nié avoir eu recours à une pratique de dopage. Depuis, sa défense s'appuie sur la faible quantité de produit ayant été relevée dans l'analyse urinaire, pour faire valoir l'éventualité d'une contamination involontaire par le biais de la consommation de viande.

Afin de défendre la cause du pilote, ses avocats ont dans un premier temps requis l'analyse du second échantillon d'urine prélevé lors du contrôlé réalisé à l'issue de la course de Sepang. Celui-ci a confirmé la présence de la substance incriminée. L'étape suivante était donc cette audience, qui s'est tenue cet après-midi au siège de la Fédération internationale de motocyclisme face à trois juges de la CDI.

Lire aussi :

D'après la presse italienne, les avocats d'Andrea Iannone auraient présenté une nouvelle pièce, une analyse capillaire qui démontrerait l'absence de produit dopant sur une période allant de septembre 2019 à janvier 2020. Un élément qui irait donc dans le sens de la thèse qu'ils défendent, celle d'une contamination alimentaire. "Si des traces de stéroïdes anabolisant ont été trouvées dans les urines, la faute est entièrement celle du régime à base de viande suivi par Iannone pendant son long séjour en Malaisie, à l'automne dernier", réaffirme l'avocat Antonio De Rensis, cité par le journal La Reppubblica.

À l'issue de cette journée de haute importance pour le pilote, la Fédération internationale de motocyclisme a transmis une mise à jour de la suspension provisoire qui pèse sur Andrea Iannone depuis désormais près de deux mois. Des nouvelles qui n'en donnent pas, car "selon le Code mondial antidopage et le Code antidopage de la FIM, la FIM n'est pas en mesure de fournir d'informations additionnelles à ce stade", est-il expliqué.

La Fédération confirme toutefois : "La procédure reste en cours jusqu'à ce qu'une décision de la CDI soit rendue. M Andrea Iannone reste provisoirement suspendu jusqu'alors et il lui est par conséquent interdit de participer à toute compétition motocycliste ou activité liée jusqu'à nouvel ordre."

Toujours d'après la presse italienne, il faudra attendre encore au moins dix jours avant de connaître le verdict, le temps que l'accusation puisse examiner les nouvelles pièces portées au dossier. La conclusion de cette journée est donc qu'Andrea Iannone ne pourra pas participer aux essais de Sepang en cette fin de semaine, en revanche une décision rendue dans les dix jours, si elle lui était favorable, lui permettrait de se rendre au Qatar pour prendre part aux derniers essais de la pré-saison puis au premier Grand Prix du championnat.

Marc Márquez : "Je ne vais pas pouvoir faire beaucoup de tours"

Article précédent

Marc Márquez : "Je ne vais pas pouvoir faire beaucoup de tours"

Article suivant

Pour Agostini, Yamaha n'a pas manqué de respect à Rossi

Pour Agostini, Yamaha n'a pas manqué de respect à Rossi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Andrea Iannone
Équipes Aprilia Racing Team Gresini
Auteur Léna Buffa