Iannone sauve une 4e place, qui ne le satisfait qu'à moitié

A son arrivée en Catalogne, Andrea Iannone affichait le sourire carnassier de celui qui vise les sommets. Un mois tout juste après sa blessure de l'épaule, le pilote Ducati assurait se sentir bien mieux et espérait en tirer profit en piste.

Las, le MotoGP n'est pas qu'un sport d'hommes et c'est l'autre partie du binôme qui n'était pas au rendez-vous ce week-end : la moto. Dès les premiers essais, les soucis de set-up sont apparus évidents et, si les deux GP15 se classaient dans le top 6, le plus jeune des pilotes officiels émettait un constat alarmant : "Ca ne s'est pas passé comme je le pensais. Je croyais que j'aurais eu moins de difficultés et que j'aurais pu être immédiatement plus rapide, mais j'ai eu du mal à trouver mon rythme."

Obligé de passer par la Q1, une erreur personnelle est venue s'en mêler à la fin de la phase finale des qualifications, le reléguant au douzième rang, le dernier auquel il pouvait prétendre. Malgré la déception, Andrea Iannone conservait sa confiance pour la course, fort d'un début de saison durant lequel la GP15 n'a pas manqué à son devoir.

En bagarre contre Bradley Smith

Il misait sur le départ pour se racheter mais c'est au coeur du peloton qu'il a passé les premiers virages. Très tôt installé derrière le groupe formé par Dani Pedrosa, Aleix Espargaro, Bradley Smith et Pol Espargaro, il n'a pu empêcher la fuite des deux premiers, mais s'est directement attaqué à l'Anglais une fois la Tech3 n°44 au sol. Ce duel l'occupera durant la grande majorité de la course, le rythme des deux hommes s'avérant très similaires.

Ce n'est qu'à l'entame du dernier tiers de l'épreuve que l'Italien est venu à bout de Smith et s'en est détaché pour finalement rallier l'arrivée en quatrième position, aidé en cela par les nombreux abandons qui ont émaillé les avant-postes. Plus que les 13 points marqués, c'est son retard de 24.9s sur le vainqueur qui retient l'attention.

L'état de la piste était vraiment critique : ça glissait beaucoup aussi bien à l'avant qu'à l'arrière.

Andrea Iannone

"Cette course a été très difficile et d'ailleurs le week-end en général n'a pas été simple à aborder. On a en permanence cherché l'amélioration, mais on a eu beaucoup de mal et on n'a jamais réussi à atteindre le niveau que l'on attendait et auquel on était habitués depuis le début de la saison," commente-t-il.

"Je me suis concentré pour faire la meilleure course possible dans ces conditions et essayer d'en retirer le maximum sans commettre de faute, parce que l'état de la piste était vraiment critique : ça glissait beaucoup aussi bien à l'avant qu'à l'arrière."

"Je ne suis pas content de cette quatrième place, parce que je pense que l'on peux viser d'autres résultats. Néanmoins, je ramène des points importants, je repasse en troisième position au Championnat et je suis satisfait de ma gestion de la course," tente de se satisfaire Andrea Iannone qui prend effectivement, et pour la première fois de la saison, l'ascendant sur son coéquipier Andrea Dovizioso dans la hiérarchie mondiale.

 

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de Catalogne
Sous-évènement Course
Circuit Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Andrea Iannone
Équipes Ducati Team
Type d'article Résumé de course
Tags andrea iannone, barcelone, ducati, grand prix catalogne, motogp