"Incroyable", "impressionnant"... Rossi applaudi par ses adversaires

Les superlatifs ne manquaient pas, dimanche, pour qualifier la performance de Valentino Rossi, auteur d'une course impressionnante avec une jambe encore convalescente.

Le 31 août, Valentino Rossi terminait une journée d'enduro avec une jambe fracturée, quelque peu inquiet alors qu'il lui fallait trouver du secours à la nuit tombée, et surtout abattu par l'impact de cette blessure sur son championnat. Et le 24 septembre, il marquait les points d'une cinquième place en course, après n'avoir finalement manqué qu'un Grand Prix et au terme d'un week-end qui en a laissé plus d'un bouche bée.

Le simple fait de voir le Docteur faire son retour dans le paddock jeudi, la béquille à la main, avait eu de quoi surprendre, sachant que seules trois semaines s'étaient écoulées depuis son accident. La stupéfaction est allée crescendo en voyant le pilote boucler l'intégralité de la première journée d'essais, et non pas renoncer face aux premières douleurs comme certains s'y attendaient. Et que dire alors de sa qualification directe pour la Q2 samedi matin, puis de la troisième place obtenue, comme si de rien n'était, sur la grille de départ…

Restait à faire le plus dur : aller au bout des 23 tours de course, une cible ambitieuse que le pilote lui-même n'était pas certain de pouvoir atteindre. Et pourtant, il n'a pas ménagé sa peine et dès le début de la course il s'est battu comme un beau diable aux avant-postes.

"Franchement, quand je l'ai vu devant je me suis dit qu'il allait à coup sûr gagner la course. S'il est fort au début, je n'imagine même pas à la fin, où normalement il est meilleur", constatait Maverick Viñales. "Et puis j'ai vu qu'il a commencé à perdre en performance, à beaucoup glisser. On a tous les deux eu le même problème, c'est quelque chose qui vient de la moto."

Les deux pilotes officiels Yamaha ont tous deux pâti de l'usure de leur pneu arrière, un problème récurrent cette année, mais ce qui attirait l'œil de leurs adversaires c'était le faible écart entre eux sur la ligne d'arrivée, seulement 0"626 à l'avantage de l'Espagnol, qui s'est emparé de la quatrième place au détriment du numéro 46 à trois tours de l'arrivée.

"C'est déjà incroyable d'être ici après ce type de fracture. Je pense que personne ne l'a jamais fait. Et c'est tout aussi incroyable qu'il n'ait fini qu'à cinq dixièmes de Viñales, avec la même moto, après cette blessure ou plutôt avec cette blessure parce qu'il est encore blessé. Je crois que son talent a fait la différence", jugeait Marc Márquez, admiratif.

"C'était déjà incroyable d'avoir récupéré aussi vite de ce type de blessure. Bien entendu, toutes les blessures sont différentes, parfois on guérit beaucoup plus lentement sans savoir pourquoi et parfois on guérit beaucoup plus vite. C'est comme ça", rappelait quant à lui Dani Pedrosa. "Bien sûr, sa détermination à l'idée d'être ici a été très importante. Hier [samedi], il a été super rapide en qualifs et en début de course il était dans le groupe de tête, en bagarre pour le leadership. Très surprenant !"

Seul prétendant au titre à avoir été devancé par Rossi à l'arrivée de la course, Andrea Dovizioso était tout aussi surpris que ses comparses : "Il a été très fort, surtout j'ai été surpris par la détermination avec laquelle il a commencé la course, je ne m'attendais pas à ce qu'il parte comme ça."

"Il a été impressionnant tout le week-end, pour la façon dont il s'est qualifié, mais surtout la façon dont il a récupéré car ça n'est pas la même chose pour un corps de 38 ans et un corps de 15 ans pour qui la récupération est beaucoup plus rapide", renchérissait pour sa part Jorge Lorenzo. "Il n'a fini qu'à quelques dixièmes de Viñales qui allait parfaitement bien, sur une piste qui n'est pas parmi ses favorites, alors c'est très impressionnant."

Valentino Rossi a désormais deux bonnes semaines de repos devant lui avant de s'envoler pour le Japon, où il espère se présenter en meilleure forme afin d'aborder l'intense tournée outremer du championnat.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Aragón
Sous-évènement Course
Circuit Motorland Aragon
Pilotes Valentino Rossi , Andrea Dovizioso , Dani Pedrosa , Marc Márquez , Maverick Viñales
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Actualités