Iodaracing a perdu son sponsor-titre au profit de Pramac

Ce n'est pas l'équipe la plus en vue du paddock MotoGP, et pour cause : Iodaracing est l'une des deux seules formations du plateau à ne pas avoir inscrit de points à ce stade de la saison.

L'unique machine alignée par le team italien - une antique ART répondant au règlement Open - évolue généralement aux alentours de la vingtième position. Son pilote, Alex de Angelis, a d'ailleurs décroché lors du Grand Prix de France son meilleur résultat de ce début de Championnat, sous la forme d'une maigre dix-septième place.

Une mauvaise nouvelle d'ordre économique vient désormais obscurcir ce tableau sportif, puisque l'équipe italienne a perdu son sponsor-titre, Octo Telematics. Au bout d'un an d'union, les deux parties se séparent et Octo se voit remplacé par les logos E-Motion (marque de e-commerce) sur les flancs de la machine d'Alex de Angelis, comme celle de Florian Alt en Moto2.

Marque italienne de technologies télématiques appliquées à l'assurance, Octo n'a pourtant aucune intention de quitter le MotoGP : elle ne fait que déménager vers Pramac, structure satellite de Ducati dans le camps Factory. Elle s'octroie ainsi une bien meilleure visibilité grâce au carénage de Danilo Petrucci et Yonny Hernandez, auteurs à eux deux de 45 points à ce jour.

C'est le deuxième sponsor majeur que perd Iodaracing en un an et demi, après avoir déjà été mise en difficulté par le départ de Came.

 

A propos de cet article
Séries MotoGP , Moto2
Événement GP d'Italie
Circuit Mugello
Pilotes Alex de Angelis , Yonny Hernández , Danilo Petrucci
Équipes IodaRacing Project , Pramac Racing
Type d'article Actualités
Tags art, ducati, iodaracing, motogp, octo, pramac, sponsor