Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse

Jarvis : les commissaires doivent "restaurer la confiance"

Jugeant certaines pénalités "puériles" et d'autres inconstantes, Lin Jarvis, directeur général de Yamaha Motor Racing, souhaite que le MotoGP se lance dans une analyse des processus de décision afin d'apaiser la situation.

Lin Jarvis, Yamaha Factory Racing

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

De nombreux acteurs du MotoGP ont exprimé leur mécontentement face aux pénalités décidées depuis le début de la saison, estimant que le collège des commissaires manquait de constance dans ses sanctions. Afin de remédier à la situation, une réunion a été organisée au Mans entre Freddie Spencer, responsable des commissaires, et les pilotes, mais les réactions ont été très mitigées et les deux courses du week-end n'ont clairement pas permis d'améliorer la situation.

Après la course sprint, Aleix Espargaró s'est plaint qu'un contact avec Álex Márquez soit resté sans sanction et Luca Marini n'a pas compris pourquoi Brad Binder n'a pas été pénalisé pour une manœuvre agressive. Le lendemain, Álex Márquez a eu un contact avec Binder, qui lui vaudra une pénalité au Mugello et l'a rendu furieux.

Deux semaines plus tôt, c'est Yamaha qui était touchée par des pénalités, Franco Morbidelli et Fabio Quartararo ayant tous deux étant jugés responsables d'accrochages au cours du week-end. Maio Meregalli, team manager de l'équipe, avait exprimé son mécontentement mais Lin Jarvis avait préféré garder le silence. Le directeur général de Yamaha Motor Racing appelle maintenant à une révision totale des processus de décision, estimant que la confiance entre les pilotes et les commissaires est rompue.

"Il faut certainement une analyse approfondie de la façon dont les commissaires travaillent, parce que je pense que les critiques qui se font entendre sont unanimes, de toutes parts", a déclaré Jarvis à Speedweek. "Le facteur fondamental est que la confiance des participants de ce championnat en ce système a disparu."

"Dans ces circonstances, ceux qui sont aux responsabilités doivent répondre. Ils doivent restaurer la confiance dans le rôle des commissaires, ce qui n'est pas une tâche facile. Personne ne niera qu'être un commissaire dans ce championnat avec des vitesses très élevées, énormément de dépassements, est une tâche difficile. Mais ils faut qu'il y ait une meilleure façon de rendre justice."

"Pour le moment, il n'y a pas de constance identifiable dans les jugements. Toutes les situations et tous les pilotes ne sont pas traités avec équité. Un équilibre serait très important, mais il n'y en a pas pour le moment. Certains incidents sont punis, d'autre non, même s'ils sont de valeur équitable. Des pénalités sont parfois imposées pour de toutes petites infractions."

Jarvis peine à comprendre la graduation des sanctions : "On dit que les pilotes ont demandé des pénalités strictes et claires, je dirais que c'est un fait, mais encore faut-il que ces pénalités soient les bonnes ! Si quelqu'un se comporte mal, l'infraction doit être appliquée en conséquence. Mais personne ne veut des pénalités puériles pour des manœuvres normales comme des dépassements. Des pénalités aussi ridicules peuvent détruire le course ou tout le week-end de course d'un pilote."

Selon Lin Jarvis, les commissaires prennent un rôle trop important dans le déroulement du championnat : "On agit sur tout et n'importe quoi pour montrer à tout le monde que les commissaires font leur travail. Mais à qui veulent-ils le prouver ? Qui leur a demandé de prouver en permanence qu'ils sont prêts à donner des sanctions ?"

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Ducati doute que Martín rejoindra Yamaha : "Il aime gagner !"
Article suivant Petrucci stupéfait par les progrès de Ducati depuis 2020

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse