Réactions
MotoGP GP d'Indonésie

Joan Mir a cru que son "comeback" le mènerait au podium

Après avoir été dans le fond du classement tout au long du week-end, Joan Mir a retrouvé certaines sensations en course et a été en mesure de faire une importante remontée, avant d'atteindre un plateau.

Joan Mir, Team Suzuki MotoGP

Joan Mir aura vécu en Indonésie un Grand Prix inversé par rapport au Qatar, où il avait été compétitif tout le week-end avant de souffrir en course. Cette fois, il a connu des essais et des qualifications très compliqués sans jamais parvenir à trouver de solutions avec son équipe et a finalement été sauvé par la pluie, qui a détrempé le circuit de Mandalika pour la course.

D'abord satisfait de voir celle-ci raccourcie de sept tours, il l'a finalement regretté en fin de course, lorsqu'il affichait un rythme soutenu et avait "quelque chose en plus" qui commençait à le faire rêver du podium. Mais avec 12 places gagnées par rapport à sa place sur la grille, il s'est finalement contenté de sa sixième position à l'arrivée et de cette conclusion positive.

"Je suis très heureux de notre comeback !" a-t-il déclaré au site officiel du MotoGP. "Partir 18e et finir dans le groupe de tête, ce n'est pas simple. Honnêtement, une fois là j'en attendais un peu plus, mais j'ai commencé à rencontrer des difficultés avec l'avant en milieu de course."

"Vers le cinquième tour je me suis dit que je pouvais viser plus, peut-être me battre pour la victoire mais quand j'ai commencé à avoir des problèmes j'ai pensé qu'il me faudrait plus que les 20 tours", a-t-il ajouté. "Nous avons été proches [du podium]."

Le pilote Suzuki sait néanmoins que, malgré sa performance, sa course a été conditionnée par l'ensemble d’un week-end très difficile qui l'a vu être complètement perdu avec ses pneumatiques : "Nous avons pris une direction différente parce que nous avions beaucoup de mal, et cette direction était pour quand il n'y a pas d'adhérence. Et ce n'était pas bon pour freiner la moto sur le mouillé car il y avait [justement] beaucoup d'adhérence. C'est ce qui nous a manqué pour être sur le podium aujourd'hui."

"Dans les derniers tours j'ai commencé à remonter, non pas que j'étais plus rapide ou que j'attaquais plus, mais les conditions pour la moto étaient un peu meilleures, vu qu'il y avait un peu moins d'adhérence. C'est dommage mais je suis content quand même."

Un départ "génial"

Joan Mir

Joan Mir

Le Champion du monde 2020 a toutes les raisons d’être content après avoir réalisé un excellent départ, qui l’a mis à l’abri de conditions encore plus difficiles s’il était resté au-delà du top 15. "[Ma rapidité lors des départs] est quelque chose que je ne veux jamais perdre parce que la façon dont je peux ouvrir les gaz et dépasser est géniale. Il faut dire qu’en partant toujours loin, je m'entraîne beaucoup [rires]. Je me suis vraiment amusé, ces [premiers] tours ont été super", a-t-il commenté.

"[La visibilité était] très mauvaise, un désastre ! Une MotoGP soulève beaucoup d'eau, alors imaginez avec 17 motos devant vous. Heureusement que je voyais les motos grâce à leur lumière. Je suis sûr que les pilotes de derrière ont eu beaucoup de mal."

"Quand je me suis retrouvé derrière Fabio ou Zarco, je ne sais plus, je ne voyais pas la piste. C'était pareil quand j'étais derrière Morbidelli. Je suivais juste la trajectoire mais sans savoir où étaient exactement les virages."

Joan Mir repart d'Indonésie avec une sixième place qui "aurait pu être bien pire" et espère redresser la barre dès le Grand Prix d’Argentine, qui se tiendra dans deux semaines.

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Le GP de Malaisie prolonge son contrat avec le MotoGP
Article suivant L'Arabie saoudite pourrait accueillir le MotoGP à Qiddiya

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse