Mir ne se sent pas encore prêt à s'engager comme Hamilton

Admiratif des engagements de Lewis Hamilton sur différentes problématiques sociales, le Champion du monde de MotoGP Joan Mir aimerait "en faire plus" mais s'estime encore jeune pour s'exprimer sur ces questions sur les réseaux sociaux.

Mir ne se sent pas encore prêt à s'engager comme Hamilton

Depuis plusieurs années, Lewis Hamilton souhaite mettre à profit sa notoriété pour défendre des causes environnementales et sociétales, en particulier la lutte contre les inégalités raciales, à travers des messages forts et des initiatives concrètes comme le lancement d'un programme destiné à améliorer la diversité dans le monde du sport automobile. Ces combats ont vu le septuple Champion du monde F1 recevoir un Laureus Award cette semaine.

Lire aussi :

Un tel engagement est rare dans le monde des sports mécaniques mais il suscite l'admiration de Joan Mir. Le Champion du monde du MotoGP loue les efforts de Lewis Hamilton et les juge importants, mais il ne se sent pas encore prêt à devenir un porte-voix de causes chères à son cœur : "Il est vrai que c'est important et que Lewis est très bon sur les réseaux sociaux et partage beaucoup de choses qui ne vont pas bien et j'admire cela. Je partage absolument ce que Lewis transmet à ces gens mais tout d'abord je n'ai pas 20 millions de followers !" a déclaré Joan Mir, suivi par 448'000 personnes sur Instagram et 30'300 sur Twitter.

La taille de la communauté derrière le Majorquin n'est pas le seul frein à un tel engagement. Né 12 ans et demi après Hamilton, Mir s'estime encore jeune pour prendre position sur certains sujets sensibles, mais il aimerait s'investir davantage : "J'ai 23 ans, et je crois qu'à 23 ans il ne faisait pas ces choses, mais ça ne veut pas dire que plus de pilotes ne doivent pas être plus conscients de ce qui se passe sur Terre et n'essaient pas d'être un peu plus présents sur les réseaux sociaux sur ces choses et ne postent plus de choses à ce sujet : je ferais partie de ceux-là, qui poussent pour ça mais pour le moment je suis d'accord [...] : c'est vrai qu'il faut en faire plus…"

Lire aussi :

Ces dernières semaines, c'est surtout sous le prisme des commentaires haineux et nocifs que les réseaux sociaux ont été évoqués par les pilotes, parfois cibles de violentes critiques et touchés par des rumeurs infondées. Plusieurs d'entre eux ont décidé de prendre du recul, à l'image de Jack Miller est Aleix Espargaró, tandis que Maverick Viñales a pris la décision radicale de fermer son compte Twitter, préférant d'autres plateformes comme Instagram et TikTok.

Avec Guillaume Navarro

partages
commentaires

Related video

Márquez/Acosta : discussion relax d'un champion avec un jeune diamant
Article précédent

Márquez/Acosta : discussion relax d'un champion avec un jeune diamant

Article suivant

Bagnaia plus confiant que jamais avant le GP de France

Bagnaia plus confiant que jamais avant le GP de France
Charger les commentaires