Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné
Prime
MotoGP Interview

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Par :
Co-auteur:
Vincent Lalanne-Sicaud

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

La saison 2020 a vu Joan Mir décrocher le titre mondial grâce à sa constance, le pilote Suzuki enchaînant les podiums face à des adversaires incapables de se montrer aussi réguliers au premier plan. La situation est bien différente cette année : après les neuf premières manches au programme, le Majorquin occupe la quatrième place du championnat, deux rangs plus bas qu'au même stade en 2020. Mais c'est surtout son déficit sur le leader Fabio Quartararo qui a évolué, son retard étant de 55 points durant cette pause estivale, contre dix après le même nombre de courses l'an passé.

Souvent à la peine en qualifications avec une Suzuki en manque de puissance, le gel du développement des moteurs imposé cette année n'ayant pas permis de progrès dans ce domaine, Joan Mir n'a jamais accroché les deux premières lignes cette année et il se retrouve contraint à des remontées en course. Cela se fait avec moins d'aisance que dans la seconde partie de la saison 2020, la concurrence ayant selon lui réussi à faire de plus gros progrès que son équipe durant l'intersaison, ce qui s'illustre avec la régularité de Quartararo, en mesure de jouer le podium à chaque week-end de course.

partages
commentaires

Laurent Fellon est décédé

Laurent Fellon, ancien manager de Johann Zarco et père du pilote de Moto3 Lorenzo Fellon, est décédé.

Razali : Darryn Binder a "fait les frais" de la séparation avec Yamaha

Razlan Razali assure que la fin de l'association avec Yamaha a privé Darryn Binder d'une probable prolongation chez RNF.

VR46 affirme vouloir respecter son contrat avec Ducati

Face aux remous provoqués par les déclarations du président de la FIM, le team principal de VR46 dément fermement toute intention de l'équipe italienne de rompre son contrat avec Ducati après 2023.

Yamaha affiche son désir de retrouver un team satellite au plus vite

Lin Jarvis juge anormal que Yamaha n'ait plus que deux machines en MotoGP quand Ducati en engage huit, et espère retrouver une équipe satellite dès la saison 2024.

MotoGP
5 déc. 2022

Les titres depuis 2020 : "Le meilleur n'était pas là" pour Lorenzo

Jorge Lorenzo estime que Marc Márquez aurait remporté au moins un titre depuis 2020, sinon trois, s'il n'avait pas été si lourdement impacté par sa chute de Jerez et sa blessure au bras.

MotoGP
5 déc. 2022

VR46 s'allierait à Yamaha en 2024 selon le président de la FIM

Jorge Viegas, président de la FIM, a laissé entendre que le team VR46 aurait l'intention de devenir l'équipe satellite Yamaha à partir de 2024.

MotoGP
5 déc. 2022

Ces cicatrices que Ducati a dû panser après le passage de Valentino Rossi

Cela aurait dû être un mariage féérique, ce fut un échec cuisant. La direction de Ducati l'admet, il a fallu se remettre de "beaucoup de blessures" après l'échec du partenariat avec Valentino Rossi, en 2011 et 2012.

MotoGP
4 déc. 2022

Pecco Bagnaia et les champions 2022 honorés au gala de la FIM

La Fédération internationale de motocyclisme a mis à l'honneur ses champions 2022 lors de son gala annuel, organisé samedi soir à Rimini. Le Champion du monde MotoGP, Pecco Bagnaia, était présent.

MotoGP
4 déc. 2022
Puig épaté par les prouesses de Márquez avec "un bras et demi"
Article précédent

Puig épaté par les prouesses de Márquez avec "un bras et demi"

Article suivant

Misano revoit à la hausse sa jauge d'accueil du public

Misano revoit à la hausse sa jauge d'accueil du public