Johann Zarco : une fin de course "difficile à gérer"

Johann Zarco a perdu deux places dans le dernier tour au Red Bull Ring, pour prendre la sixième place. En délicatesse avec son pneu arrière, le Français n'a pas pu contenir Takaaki Nakagami et Brad Binder.

Johann Zarco : une fin de course "difficile à gérer"

Johann Zarco n'a pas été en mesure de s'inviter dans la lutte pour le podium au GP de Styrie. Sixième sur la grille, son envol a été décevant et il n'était plus que septième, mais le drapeau rouge lui a donné une seconde chance. Le Provençal a cette fois gagné une place au départ et il a longtemps occupé la cinquième place, se battant un temps avec Fabio Quartararo dans les premiers tours de cette deuxième partie de course.

"C’était bien d'avoir un deuxième départ, parce que j'avais manqué le premier et je n'ai pas tellement pu me battre", explique Zarco. "J'ai bien mieux réussi mon deuxième départ et j'étais assez rapide. C’était super de me battre contre Fabio, mais clairement il freine très tard et très fort, et même si j'arrivais à le passer dans la ligne droite, ensuite je n'arrivais pas à conserver l'avantage car il arrivait vraiment bien à me repasser."

"Je pense que j'ai perdu un peu de temps à ce moment-là, au début de la course. Avec le pneu tendre, je pense que c'était un moment clé pour être rapide au début et essayer de suivre le rythme de Martín et Mir. J'aurais pu le faire pendant les sept ou huit premiers tours, mais j'ai dû me battre."

Lire aussi :

Quand Quartararo a pris l'avantage sur Jack Miller, Zarco est longtemps resté dans la roue de l'Australien, qui a fini par tomber devant lui. Une chute qui a poussé le pilote Pramac à limiter sa prise de risques : "J'ai aussi eu quelques alertes dans le virage 7 deux tours après la chute de Jack, alors j'avais en tête qu'il ne fallait pas que je fasse la moindre erreur."

Dans la dernière partie de la course, Zarco croyait en ses chances de podium mais il a finalement eu du mal à gérer des glissades de sa gomme arrière et il a été avalé par Takaaki Nakagami et par un Brad Binder déchaîné dans la dernière boucle. Il a donc franchi la ligne d'arrivée à la sixième place, un résultat en demi-teinte qui lui permet néanmoins de préserver sa deuxième place au championnat.

"Je m'attendais à rattraper Fabio, mais c'était trop difficile. J'ai commencé à patiner à la fin. J'ai aussi essayé de contrôler l'écart sur Nakagami, mais les trois ou quatre derniers tours ont été trop difficiles à gérer. Dans le dernier tour, j'espérais vraiment pouvoir garder ma position, mais Nakagami m'a passé et je me suis ensuite fait surprendre par Binder."

"Je n'étais pas loin d'eux dans les deux derniers virages, mais c'était vraiment trop limite avec la moto pour que j'essaye quelque chose. La quatrième place, c'était plutôt bien mais perdre deux positions dans le dernier tour rend la course décevante. Clairement, pour le championnat ça n'est pas un drame."

Lire aussi :

Avec Léna Buffa

partages
commentaires
Les contacts avec Espargaró ? Torts partagés selon Márquez

Article précédent

Les contacts avec Espargaró ? Torts partagés selon Márquez

Article suivant

Photos - Un Grand Prix de Styrie tout feu tout flamme

Photos - Un Grand Prix de Styrie tout feu tout flamme
Charger les commentaires