Johann Zarco a été opéré avec succès

Johann Zarco a été opéré mercredi pour un syndrome des loges à l'avant-bras droit, une intervention réussie qui ne le privera pas du prochain Grand Prix.

Johann Zarco a été opéré avec succès

Alors que ses collègues et adversaires ont repris la piste ce matin à 9h30, pour la seconde journée du test de Misano, Johann Zarco a bouclé son programme mardi soir. Il a rejoint la France afin d'y être opéré pour un syndrome des loges.

Le pilote Pramac Racing avait annoncé en marge du Grand Prix de Saint-Marin qu'il se soumettrait à cette intervention, classique pour les pilotes moto. Souffrant de cet arm-pump depuis la fin de la pause estivale, il a subi des douleurs et engourdissements dans l'avant-bras droit, dus aux fortes sollicitations de sa machine. L'opération consiste à libérer le muscle de la membrane qui l'entoure afin de le soulager.

Souhaitant régler son problème au mieux après plusieurs courses difficiles, Johann Zarco a donc fini par opter pour cette intervention. Il s'est tourné vers le Dr Olivier Dufour, à Aix-en-Provence. Il s'agit du médecin qui avait déjà opéré Fabio Quartararo pour le même mal en début de saison.

"J'ai eu un bon feeling avec le docteur Dufour, qui a opéré Fabio et qui a beaucoup d'expérience là-dessus", avait indiqué le pilote, qui avait rencontré le médecin après le Grand Prix d'Aragón. "J'ai pu prendre du temps pour confirmer ce diagnostic du syndrome des loges sur le bras droit. D'où la décision d'en profiter pour le faire dès le retour de Misano."

Lire aussi :

"Johann Zarco a été opéré avec succès", a fait savoir l'équipe Pramac Racing ce mercredi, assurant que le pilote "devrait être parfaitement remis" pour la prochaine manche, le Grand Prix des Amériques qui sera disputé la semaine prochaine à Austin.

Depuis le début de sa carrière, Johann Zarco n'avait jamais eu besoin d'une telle intervention. Il n'avait même été opéré qu'une fois, pour une petite fracture du scaphoïde, au niveau du poignet droit, conséquence de son violent accrochage avec Franco Morbidelli l'an dernier au Grand Prix d'Autriche. Il avait repris la piste deux jours plus tard et n'avait manqué aucune épreuve.

 

partages
commentaires
Fernández et Gardner entre récompense et début du travail
Article précédent

Fernández et Gardner entre récompense et début du travail

Article suivant

Moteur 2022 et nouveau châssis : des progrès pour les pilotes Suzuki

Moteur 2022 et nouveau châssis : des progrès pour les pilotes Suzuki
Charger les commentaires