Pour Zarco, Pramac profite d'avoir moins de pression que Ducati

Johann Zarco estime que le team Pramac subit moins de pression que l'équipe Ducati officielle et que cela a contribué à ses bons résultats en début de saison.

Pour Zarco, Pramac profite d'avoir moins de pression que Ducati

Ducati faisait figure de favori après les tests de pré-saison. L'attention se portait surtout sur les pilotes d'usine et particulièrement Jack Miller, finalement auteur d'un début de saison en demi-teinte avec une dégradation excessive de son pneu arrière dans la première course et un arm-pump dans la seconde. De son côté, Pecco Bagnaia a conquis une pole et un podium au GP du Qatar mais a dû se contenter de la sixième place au GP de Doha.

Les meilleurs résultats des Ducati sont venus du team Pramac, avec deux deuxièmes places pour Johann Zarco et une pole suivie d'un podium pour son équipier Jorge Martín. Pour Zarco, arrivé chez Pramac cette année, l'équipe italienne a peut-être pu faire la différence grâce à une ambiance plus sereine, au moment où les projecteurs étaient braqués sur le team factory.

"Chez Pramac, on a la chance d'avoir la même moto que l'équipe factory et on a peut-être moins de pression que les pilotes officiels et ça nous aide à avoir parfois une puissance supplémentaire à l'esprit, comme pour la pole position que Jorge a faite [le samedi] et la bonne course qu'on a faite ensemble", a déclaré le leader du championnat en conférence de presse. "Je pense que c'est la raison."

"Car on ne peut pas dire qu'ils aient fait une mauvaise course : quand on voit que les 15 premiers se tiennent en huit secondes, les 15 premiers n'ont pas fait une mauvaise course ! C'est tellement serré. C'est juste un bon moment à savourer et c'est tout, je ne vois aucun problème du tout."

Lire aussi :

Comme Jack Miller, Pecco Bagnaia roulait pour Pramac jusqu'à la saison passée. Jugeant son ancienne formation et Jorge Martín "très forts" après les qualifications, le pilote italien a mis en avant le fait que la structure a deux machines d'usine, ce qui n'est pas le cas du team Petronas ou d'Avintia, qui espère pouvoir équiper ses Ducati version 2019 de nouveautés, tandis que ce n'est que depuis cette année que le team LCR a deux machines de dernière génération.

Dans ce contexte, les bons résultats du team Pramac peuvent donc bénéficier à l'équipe officielle puisque toutes les données sont partagées. "Je pense qu'avoir une équipe satellite avec deux motos officielles est un gros avantage pour le développement de la moto", a expliqué Bagnaia, pour qui Ducati a un "un grand besoin" d'une telle équipe satellite. "Je pense qu'ils sont très compétents et surtout ils ont deux bons pilotes, alors ils sont compétitifs", a-t-il ajouté.

Avec Léna Buffa

partages
commentaires

Related video

Pol Espargaró se sent "assez fort" pour être titré cette année

Article précédent

Pol Espargaró se sent "assez fort" pour être titré cette année

Article suivant

Le GP de France MotoGP renonce à ses Fan Zones pour 2021

Le GP de France MotoGP renonce à ses Fan Zones pour 2021
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Johann Zarco
Équipes Ducati Corse , Pramac Racing
Auteur Vincent Lalanne-Sicaud