Zarco prêt à profiter d'un Red Bull Ring avantageux pour Ducati

Reverra-t-on le fameux salto de Johann Zarco lors de l'un des deux prochains Grands Prix ? Bien que prudent, le Français sait qu'il aura une chance à saisir en Autriche avec la Ducati.

Zarco prêt à profiter d'un Red Bull Ring avantageux pour Ducati

Quatre fois en neuf courses, Johann Zarco s'est hissé sur la deuxième marche du podium. Tel est le bilan plus qu'honorable du pilote français à l'issue de la première moitié du championnat, lui qui capitalise sur une moisson de points régulière et sa capacité à se battre dans le premier groupe pour figurer à une solide deuxième place, à 34 points du leader, Fabio Quartararo.

Pour sa deuxième saison sur la Ducati, Zarco n'a pas l'intention de se couper de la moindre ambition, lui qui a été un témoin attentif des progrès de la Desmosedici sur des pistes qui, sur le papier, n'étaient pas taillées pour elle. Mais il sait aussi que certains circuits lui sont particulièrement favorables, aussi attend-il avec une impatience toute particulière les deux prochains rendez-vous. Car c'est au Red Bull Ring, où Ducati s'est imposé cinq fois en six Grands Prix, que se dérouleront les deux manches à venir.

"Ça pourra nous aider à faire un bon début. Il ne faut pas s'attendre à ce que ça soit facile mais sur le papier, on devrait avoir plus d'avantage qu'à Assen", a estimé Johann Zarco au micro de Canal+. En participant il y a quelques jours à une émission sur Twitch pour le groupe TV français, il assurait cependant aborder ce double rendez-vous autrichien "comme les autres Grands Prix, plutôt neutre", avec l'intention de "faire du mieux possible parce que même si la moto peut avoir un avantage, ça ne s'annonce pas facile."

Lire aussi :

"En mettant tout à bout, si je hausse le niveau comme je le souhaite, je peux prendre la première victoire et ça peut être très bon pour le championnat", a cependant suggéré le pilote Pramac. Car, si son équipe ne fait pas de la victoire son objectif principal, le Français, lui, ne fait pas la fine bouche. "Ça serait génial", imaginait-il déjà avant de quitter Assen. "Surtout que Ducati performe, [avec] Bagnaia, Miller et moi. Et même Martín, parce qu'il aura une pause un peu plus longue et que sur deux week-ends il peut peut-être trouver cette confiance. C'est une piste qu'il aime bien, il a été rapide avec la Moto2."

"Il ne faut pas s'attendre à ce que ça soit facile parce que [...] en MotoGP, si tu ne te prépare pas à t'engager du max du max, tu ne tires pas grand-chose d'une MotoGP. Ce max du max, à Spielberg, doit nous faire gagner parce que comme on le sait, la piste doit tourner à notre avantage."

Avec Vincent Lalanne-Sicaud

partages
commentaires

Related video

Quartararo et Mir ne veulent pas d'un calendrier plus long

Article précédent

Quartararo et Mir ne veulent pas d'un calendrier plus long

Article suivant

Quartararo prend la relève de Rossi et Lorenzo chez Yamaha

Quartararo prend la relève de Rossi et Lorenzo chez Yamaha
Charger les commentaires