Zarco ravi d'être proche du podium après un week-end "difficile"

Johann Zarco se satisfait de sa quatrième place au GP des Pays-Bas, au terme d'un week-end mal entamé. Des erreurs en fin de course l'ont empêché d'attaquer Joan Mir.

Zarco ravi d'être proche du podium après un week-end "difficile"

C'est avec le sourire que Johann Zarco entame la pause estivale, satisfait de la quatrième place conquise sur le circuit d'Assen. En difficulté en début de week-end et contraint de passer par la Q1, le pilote du team Pramac a réussi à accrocher la deuxième ligne samedi et à rester dans le groupe des poursuivants de Fabio Quartararo ce dimanche, malgré une Ducati difficile à manier.

"Une belle quatrième place, une belle course aussi", a résumé Zarco. "J'étais content de sentir que je pouvais avoir la vitesse. Mais clairement, pour avoir la vitesse il fallait aussi des compensations et il y a eu un moment dans la course où je me suis dit 'Comment je peux voir l'arrivée ?' parce que je donnais beaucoup. Mais j'ai pu trouver plus de confiance"

Lire aussi :

"Il faut dire que ce n'était pas la meilleure piste pour nous et j'ai le sourire après cette belle position au terme d'un week-end difficile, j'ai même pu penser au podium", a ajouté un Zarco qui a en effet dû se battre pour décrocher ce résultat. Cinquième sur la grille, le Français a été doublé par Álex Rins mais il a repris l'avantage dès la deuxième boucle, avec un contact vite classé comme incident de course par les commissaires.

Longtemps resté cinquième, Zarco a profité de la dégringolade dans la hiérarchie de Takaaki Nakagami puis du long lap infligé à Pecco Bagnaia pour remonter au troisième rang. Il a alors tenté de suivre Maverick Viñales pendant quelques tours, sans réel espoir de revenir sur Fabio Quartararo, déjà large leader de la course.

"C'était pas mal quand Bagnaia arrivait à lutter avec [Quartararo, en début de course] pour essayer de le bloquer un peu", a précisé le deuxième du championnat sur Canal +. "Mais à partir du moment où il a pris la tête, j'ai vu qu'il s'échappait. Mon but était de rester dans ce groupe pour la deuxième place, et quand Bagnaia a fait le long lap, je me suis retrouvé derrière Maverick et je savais qu'il allait prendre un bon rythme. J'ai essayé de le suivre, parce que c'était le rythme pour prendre le podium, mais pareil, encore un poil trop limite. J'ai vraiment cru que je n'allais pas terminer la course. Donc [je suis] plutôt content."

Zarco a été doublé par Joan Mir et ses efforts pour reprendre l'avantage n'ont pas été couronnés de succès, plusieurs erreurs en fin d'épreuve le privant même d'une opportunité de dépassement : "Sur la fin, j'ai vraiment fait un bon dernier tour. J'ai espéré être un peu plus rapide dans le virage 15 pour attaquer au freinage de la chicane. Mir freinait tard mais prenait à chaque fois un peu d'espace et peut-être qu'il y avait la place. Mais à essayer de passer très vite dans le 15 pour rester au contact, j'ai perdu l'arrière et même à deux tours de la fin, j'ai perdu l'arrière dans le [virage] 8, [...] donc c'était difficile. Il a fallu se battre toute la course mais je suis très content de prendre cette quatrième place. Ça fait de bons points."

Lire aussi :

Zarco veut rester dans la course au titre

Zarco est à 34 points de Quartararo au championnat après ce neuvième rendez-vous de la saison mais sa quatrième place lui permet d'augmenter son avance sur Bagnaia et différents rivaux, en particulier Jack Miller, victime d'une chute : "Je perds quelques points sur Fabio mais j'en gagne sur mes poursuivants au championnat et j'espère revenir plus fort dans la deuxième moitié pour être un vrai prétendant au titre."

Le prochain Grand Prix n'est prévu que dans six semaines, sur le Red Bull Ring, et Zarco se prépare à une pause estivale studieuse avec pour objectif de décrocher enfin son premier succès en MotoGP après la reprise : "Je vais rester à la maison. Il y aura un entraînement à Misano avec la Panigale, ce qui sera pas mal du tout, autour du 20 juillet. Sinon, je vais me reposer et bien m'entraîner physiquement pour être fort sur la deuxième moitié."

"Je pense avoir appris beaucoup de choses sur cette première moitié. Les podiums ont été vraiment bons, ça fait vraiment de super points à prendre. À force de donner toute cette énergie et de bien rester concentré, tout va se mettre bout à bout pour gagner. Tout ce que j'ai appris, j'essaierai de l'appliquer sur la deuxième partie de saison pour être un vrai prétendant au titre."

partages
commentaires
Troisième au forceps, Mir s'excuse d'avoir dû faire des block-pass
Article précédent

Troisième au forceps, Mir s'excuse d'avoir dû faire des block-pass

Article suivant

Photos - Le triomphe de Fabio Quartararo à Assen

Photos - Le triomphe de Fabio Quartararo à Assen
Charger les commentaires