Zarco : "Vraiment content de la situation actuelle au championnat !"

Quelques points au championnat repris à Quartararo : c'est ce que Johann Zarco retenait dimanche soir de son week-end catalan, conclu à une très belle deuxième position acquise depuis la première ligne de la grille.

Zarco : "Vraiment content de la situation actuelle au championnat !"

Johann Zarco a consolidé sa position de poursuivant de Fabio Quartararo au classement général en réalisant une belle opération mathématique avec les 20 points de la deuxième place, dimanche, à Barcelone. Une deuxième place que le Français a désormais décrochée à quatre reprises sur les sept premières courses de la saison 2021, et alors que la victoire se refuse toujours à lui dans la catégorie reine, mais semble se profiler toujours plus nettement. 

Même s'il est cette fois à passé à une fraction de seconde de celle-ci en collant aux basques de Miguel Oliveira dans les derniers mètres de course, Zarco se montre patient et avoue penser avant tout à son objectif au championnat dans son intégralité, alors qu'il se trouve dans un excellent cycle de performance sur tous les types de circuits. Tout vient à point à qui sait attendre... Loin de commencer à penser à jouer aux épiciers, Zarco assure débuter chaque week-end avec l'intention de gagner, mais connait aussi l'importance de la gestion de chaque occasion de bons points. 

Lire aussi :

Comment accueilles-tu cette deuxième position en course ? As-tu "équilibré" le risque dans ta tête, entre appât de la victoire et assurance de la deuxième place ?

J'étais content de finir deuxième, parce que sur les deux derniers tours, j'ai vraiment beaucoup poussé pour rattraper Miguel [Oliveira] et j'étais solide dans le premier secteur mais ensuite, dans le deuxième et le dernier, ce n'était pas facile de continuer à gagner du temps. J'ai pensé à l'attaquer, mais je n'avais pas suffisamment de marge.

Penses-tu au championnat ? Tu t'es encore rapproché de Fabio Quartararo et c'est une année vraiment régulière pour toi…

Je suis vraiment content de la situation actuelle au championnat ! Quand j'ai pu dépasser [pour la P3] et que j'ai pu me place sur le podium, j'ai ensuite pensé que ce serait parfait d'être au moins devant Fabio [qui le devançait alors, ndlr] pour lui reprendre des points plutôt qu'en perdre et j'ai été surpris parce qu'il a eu ce problème avec le cuir. Je ne sais pas vraiment ce qui s'est produit mais j'étais derrière lui lorsqu'il a retiré sa protection de torse dans le virage 3 et je me suis demandé ce qu'il faisait. Je me suis dit qu'il avait peut-être mal au bras, je ne comprenais pas.

Mais lorsque j'ai vu ça, j'ai vu qu'il perdait du temps. C'est à ce moment-là que je me suis dit : "OK, je peux le dépasser et c'est bon pour le championnat". Ensuite, on ne veut pas trop penser à ça et on reste concentré sur la course, on se dit "pourquoi ne pas penser à la victoire" et c'est la meilleure manière de rester concentré. C'est donc un bon dimanche, je n'ai rien de plus à dire !

Lire aussi :

 

C'est la quatrième fois que tu es deuxième cette saison : est-ce que cette victoire te manque et représente quelque chose dont tu sens que c'est le moment de l'obtenir ?

Ce serait bien de gagner, mais la deuxième place et les 20 points, c'est toujours extraordinaire pour moi, donc je ne suis pas trop inquiet à propos de la victoire et je ne me mets pas trop de pression à ce sujet. Je pense que ça peut venir quand tout sera encore plus en contrôle, donc on verra. C'est un chouette sentiment et je ressens que la Ducati a un énorme potentiel. C'est la raison pour laquelle j'essaye de faire de mon mieux pour l'utiliser à chaque fois encore mieux, et quand j'aurai l'ensemble de la situation sous contrôle, peut-être que je pourrai avoir la victoire en main.

T'es-tu inspiré de la manière dont Joan Mir a gagné le titre l'an dernier en visant les accessits de manière régulière ?

Joan Mir l'an dernier, c'est un super exemple de ce genre de stratégie mais ce n'est pas la stratégie que nous avons en début de week-end : nous faisons de notre mieux pour être en mesure de gagner, mais je vois encore qu'un petit quelque chose manque. Certaines personnes me disent qu'avec peut-être un demi-tour ou un tour de plus de plus, j'aurais pu gagner… Mais je pense que 24 tours, ça suffisait largement pour chacun d'entre nous ! Il suffisait d'être un petit peu plus rapide en début de course et c'est ce que je n'ai pas fait. Si ça peut me donner l'avantage à la fin de l'année, je serai le premier à être heureux, mais clairement, nous devons faire attention à Fabio qui était très rapide ce week-end. Et sans ce problème, je pense qu'il aurait peut-être attendu derrière Miguel pour attaquer. Mais il a rencontré ce problème, donc on a pris l'avantage. Le plus important est de prendre des points sur lui actuellement, plus que de penser à la victoire.

partages
commentaires
Marc Márquez a repoussé ses limites physiques pendant le test
Article précédent

Marc Márquez a repoussé ses limites physiques pendant le test

Article suivant

Viñales a retrouvé le rythme des leaders : "Ça faisait longtemps !"

Viñales a retrouvé le rythme des leaders : "Ça faisait longtemps !"
Charger les commentaires