Johann Zarco espère s'être relancé après avoir "touché le fond"

Johann Zarco espère que la course de Misano a amorcé son retour au premier plan. Le Français vise encore la troisième place du championnat dans une saison 2021 qui reste sa meilleure en MotoGP, malgré les difficultés des dernières semaines.

Johann Zarco espère s'être relancé après avoir "touché le fond"

Le GP d'Émilie-Romagne a permis à Johann Zarco de renouer avec le top 10 en course, grâce à une cinquième place qui était son meilleur résultat depuis la manche d'Assen au mois de juin. Ces précieux points ont été récoltés après plusieurs dimanches difficiles et même des erreurs qui ont provoqué des abandons aux GP d'Autriche et des Amériques. Le natif de Cannes se sent maintenant prêt à briller pour le retour du MotoGP à Portimão, où il occupait la troisième place avant de chuter en avril dernier.

"Je suis assez content de la dernière course à Misano", a déclaré Zarco ce jeudi. "J'ai retrouvé une bonne confiance et le week-end a vraiment été bon sous la pluie. J'étais également content de voir que j'ai progressé, même sous la pluie. Puis sur le sec en course, je n'étais pas super super rapide mais suffisamment constant pour voir l'arrivée et prendre de bons points. C'était assez positif pour moi."

"Maintenant, je vais devoir décrocher un bon résultat ici. La dernière fois, j'étais assez performant mais vu qu'on a eu du mal depuis quelques courses, c'est bien de revenir ici, de voir ce que j'ai appris cette saison et si je peux améliorer les performances."

À Misano, Zarco a fait une course solide pendant que plusieurs de ses rivaux finissaient à terre. Il pense avoir retrouvé une dynamique positive mais il en ignore la cause : "C'est juste décrocher un bon résultat et faire de bons dépassements, pouvoir me battre un peu plus que ce que j'ai fait dans la course précédente. C'est ce qui apporte du bonheur et de la confiance sur la moto. Mais je ne peux pas vraiment dire ce qui a changé ou pourquoi. Les performances sont revenues et c'est assez important."

Johann Zarco, Pramac Racing

"Quand tu touches le fond, c'est le moment où tu peux rebondir", a-t-il résumé. "Je ne peux pas [l'expliquer] : tu repars dans du positif et tout marche mieux. Le problème, c'est que quand tu n'y es pas, tu ne comprends pas pourquoi tu n'arrives pas à le rejoindre. L'expliquer en trois mots, je ne l'ai pas. L'expliquer en plus, ça sera trop long."

Le pilote Pramac a deux courses pour confirmer que son retour dans le top 5 n'était pas que passager, à Portimão ce week-end puis à Valence une semaine plus tard. Bien finir l'année l'aiderait à mieux comprendre pourquoi il a tant souffert après la trêve du mois de juillet : "Si je suis à nouveau performant sur les deux dernières [courses], je pourrai mieux analyser la contre-performance de l'été. Je ne peux pas le dire maintenant. C'est encore trop tôt."

Une saison malgré tout réussie

La période difficile traversée par Johann Zarco a jeté une ombre sur une saison extrêmement bien entamée, avec quatre podiums dans les sept premières manches et la deuxième place du championnat avant la pause estivale. Les mois difficiles qui ont suivi l'ont fait chuter au cinquième rang mais il a gagné une position après le GP d'Émilie-Romagne et semble bien parti pour faire mieux que les sixièmes places conquises lors de ses deux premières saisons dans l'élite, en 2017 et 2018.

"Quoi qu'il en soit, je me dois d'être satisfait, parce qu'à ce jour c'est la meilleure saison que j'aie pu faire. Je dois juste apprendre de ce qui m'a manqué après l'été. C'est ce qu'il faut, mais pour le moment c'est assez positif. Je suis quatrième du championnat et si on regarde, on pourrait se dire que c'est une saison négative parce que j'ai manqué beaucoup de courses et que j'ai perdu la deuxième place du championnat, mais être encore en lice pour la troisième place, ça veut dire qu'on ne fait pas une mauvaise saison."

Johann Zarco a décroché quatre podiums cette année, plus que toute autre saison

Johann Zarco a décroché quatre podiums cette année, plus que toute autre saison

Cette troisième place concentre maintenant toute l'attention de Johann Zarco, qui en fait son principal objectif du mois de novembre, tout en restant conscient qu'il ne sera pas aisé de combler les 23 points le séparant de Joan Mir : "Avoir eu l'opportunité de repasser quatrième après Misano, c'est ultra positif, donc pourquoi pas penser à cette troisième place ? Ça ferait quand même une magnifique saison, même s'il y a eu de la déception sur la deuxième partie parce que j'ai raté des choses."

"Mais par contre, pour pouvoir atteindre ça, à mon avis il faut pouvoir être en mesure de jouer le podium sur les deux dernières courses, parce qu'il y a quand même pas mal d'écart et que je pense que Mir est motivé aussi."

Et Zarco reste fidèle à la philosophie affichée dès le début de la saison. Sa volonté est toujours d'assurer une bonne position au championnat, signe d'une année globalement réussie, plus que prendre des risques dans la quête de son premier succès en MotoGP : "Je préfère rester sur la constance et continuer à grappiller des points pour aller espérer cette troisième place, et ne pas faire des bêtises et perdre le rang que j'ai actuellement."

Lire aussi :

partages
commentaires
Jorge Martin a craint de revenir à Portimão après son accident
Article précédent

Jorge Martin a craint de revenir à Portimão après son accident

Article suivant

Viñales va pouvoir comparer l'Aprilia à la Yamaha à Portimão

Viñales va pouvoir comparer l'Aprilia à la Yamaha à Portimão
Charger les commentaires