Après 2020, Zarco veut aussi sa place dans le clan des vainqueurs

À l'aube de sa cinquième saison en MotoGP, Johann Zarco espère retrouver le chemin des podiums, mais aussi parvenir à se hisser sur la plus haute marche.

Après 2020, Zarco veut aussi sa place dans le clan des vainqueurs

Johann Zarco est apparu pour la première fois ce jeudi dans sa nouvelle tenue de pilote Pramac. Un changement d'équipe qui s'accompagne d'un statut de pilote factory dans le groupe Ducati, et d'ambitions logiquement bien plus élevées que celles qu'il pouvait nourrir il y a un an à pareille époque.

Le Français rejoignait alors le team Avintia, modeste sur le papier, au guidon d'une Desmosedici d'ancienne spécification, dans l'espoir de relancer sa carrière après un passage par KTM qui s'était vite retrouvé dans l'impasse. Ce changement de cap fut une réussite, récompensée par une pole position et un podium, et surtout un lien déjà étroit établi avec la direction de Ducati, qui mène cette année à ce nouveau statut.

Perçu par le team manager de Pramac Racing comme étant désormais "à l'apogée de son expérience" et ayant atteint la juste maturité pour être le leader de l'équipe, il est attendu qu'il affiche la constance d'un pilote confirmé en comparaison de son coéquipier, débutant dans la catégorie reine. "Johann Zarco a démontré qu'il est l'un des pilotes les plus rapides en MotoGP, et je crois que cette année il aura l'opportunité d'être rapide sur toutes les courses", suggère Paolo Ciabatti, directeur sportif de Ducati Corse.

Lire aussi :

Zarco lui-même espère désormais mettre à profit les enseignements acquis lors de sa première saison avec la Ducati, afin de poursuivre son ascension. "C'est un avantage par rapport à l'année dernière, où j'avais beaucoup de choses à apprendre", concède-t-il. "Maintenant je peux utiliser tout ce que j'ai appris et ça va m'aider. L'année dernière, j'ai déjà vu que je recevais beaucoup de soutien de la part de Ducati, mais je sais que j'en bénéficierai encore plus ici, en tant que pilote officiel, et ça va me donner l'opportunité d'obtenir de bons résultats."

Parti de KTM avec pertes et fracas au beau milieu de la première de ses deux années de contrat en tant que pilote officiel, en 2019, Johann Zarco savait à l'époque qu'il prenait le risque de compromettre sa carrière en MotoGP. L'eau a indéniablement coulé sous les ponts depuis, et avoir retrouvé sa confiance l'an dernier le place dans une dynamique bien plus positive dont il entend à présent profiter.

"J'ai eu cette opportunité de renaître. Je suis déjà revenu, et maintenant je dois le confirmer pour viser quelque chose de bon", annonce le Français, titillé par les neuf vainqueurs différents qu'a connus le MotoGP la saison dernière. "C'est ma deuxième année avec Ducati. Grâce à eux je suis revenu à un bon niveau de pilotage en 2020, et pour 2021 ce serait beau d'être compétitif au point de me battre pour le podium. Et même de penser à la victoire, parce qu'il y a eu beaucoup de nouveaux vainqueurs l'année dernière et ça me pousse à penser que je dois moi aussi en faire partie."

partages
commentaires
Pramac présente les Ducati de Johann Zarco et Jorge Martín
Article précédent

Pramac présente les Ducati de Johann Zarco et Jorge Martín

Article suivant

Pour Marc Márquez, le premier candidat au titre 2021 est Joan Mir

Pour Marc Márquez, le premier candidat au titre 2021 est Joan Mir
Charger les commentaires