Johann Zarco a retrouvé le top 5 et le sourire à Misano

Johann Zarco s'est replacé au championnat en prenant la cinquième place du Grand Prix d'Émilie-Romagne, son meilleur résultat depuis le mois de juin.

Johann Zarco a retrouvé le top 5 et le sourire à Misano

Le Grand Prix d'Émilie-Romagne a vu Johann Zarco décrocher son meilleur résultat depuis le Grand Prix des Pays-Bas, dernière manche avant la pause estivale. Après un mauvais envol qui l'a fait passer de la neuvième à la 13e place, il a gagné des positions tout au long de l'épreuve, profitant notamment des nombreuses chutes, pour se classer au cinquième rang, derrière le Champion du monde 2021 Fabio Quartararo.

"Assez content", a résumé le Français sur le site officiel du MotoGP. "J'ai été assez constant toute la course et c'était assez important de reprendre confiance en course. Le conditions n'étaient pas faciles parce qu'on a eu beaucoup de chutes. J'en ai profité parce que je gagnais des positions au fur et à mesure, mais les sensations dans le groupe [étaient bonnes]."

"J'ai pris du plaisir face aux autres, j'ai fait des dépassements et je le redis, j'ai été très constant toute la course, physiquement j'étais bon également. C'est également positif pour revenir plus fort dans les deux dernières courses. Beaucoup de choses importantes, pour le championnat aussi. Ça a été un bon dimanche pour moi et je suis plutôt content."

Pecco Bagnaia, Joan Mir et Jack Miller, les trois pilotes qui devançaient Johann Zarco au championnat, ont chuté durant la course. Le pilote Pramac est, lui, remonté au quatrième rang et conserve une infime chance de se hisser à la deuxième place du championnat, mais il vise plutôt la troisième place occupée par Mir, le Majorquin n'ayant plus que 23 points d'avance. Zarco s'est également rapproché du titre de meilleur pilote indépendant, aux dépends d'Aleix Espargaró.

La bonne course réalisée dimanche et cette situation plus favorable au championnat lui ont permis de retrouver une "bonne humeur" plus difficile à afficher dans les dernières courses : "Cela rend les espoirs de troisième position [au général] à nouveaux plus clairs, c'est ce qui me donne le plus le sourire."

Le week-end de Misano a en effet remis Zarco sur les bons rails dans la foulée de cinq courses sans aucun top 10. De quoi mieux aborder la saison 2022 mais aussi les manches de Portimão et de Valence : "Le résultat a fait énormément de bien, mais ce n'est pas forcément du travail pour l'an prochain. Cela un bon élan pour les deux prochaines courses et qui sont les deux dernières, donc je suis content de ça."

"On voit qu'aujourd'hui c'étaient quand même des conditions délicates parce que j'ai fait preuve de constance, mais ceux qui allaient plus vite étaient peut-être un peu plus à la limite parce qu'il y a eu des chutes. Donc j'ai été content de finir et d'avoir le beau cadeau de cette cinquième place à la fin, de retrouver du plaisir en fin de course et de repartir avec le sourire à la maison. Cela me donne une bonne énergie pour la prochaine à Portimão."

Lire aussi :

Avec Guillaume Navarro

partages
commentaires
Yamaha peut savourer son titre, plus que celui de 2015
Article précédent

Yamaha peut savourer son titre, plus que celui de 2015

Article suivant

Miguel Oliveira n'a fait que toucher du doigt le podium à Misano

Miguel Oliveira n'a fait que toucher du doigt le podium à Misano
Charger les commentaires