Jorge Lorenzo engrange de bons points malgré la fatigue

A Austin, comme lors de la manche inaugurale au Qatar, Jorge Lorenzo a terminé en quatrième position. Comme à Losail, les conditions n'étaient pas optimales pour le pilote majorquin, qui, à la différence de ses rivaux majeurs Marc Márquez, Valentino Rossi ou Andrea Dovizioso, n'est donc toujours pas monté sur le podium en 2015.

 

Une bronchite handicapante

Tout au long du week-end, le pilote Yamaha a été gêné par une bronchite et malgré les antibiotiques, les circonstances étaient loin d'être idéales pour pouvoir lutter pour la pole puis la victoire en terre texane. En qualifications, Lorenzo était néanmoins parvenu à se hisser en première ligne, seulement battu par Dovizioso et Márquez.

Les espoirs de podium étaient donc permis au moment de s'élancer pour les vingt-et-un tours de course. Auteur d'un bon départ, Lorenzo s'est toutefois retrouvé devancé - et coincé - par Dovizioso au premier virage, devant alors également céder face au double Champion du Monde en titre, à son équipier ainsi qu'à Bradley Smith. Il est ensuite dépassé par Iannone pour la cinquième place.

Par la suite, au fil des tours, le Majorquin parvient à revenir sur Smith, à le déposséder de la cinquième place, puis à le distancer, mais ne possède pas le rythme pour inquiéter le trio qui le précède, composé de Rossi, Dovizioso et Iannone. Sur le dernier quart de l'épreuve, ce dernier doit toutefois céder du terrain et est contraint de s'avouer vaincu face à Lorenzo, qui franchit donc la ligne d'arrivée en quatrième position.

 

Une course difficile, mais de l'espoir pour la suite

Forcément, cette performance n'est pas des meilleures, mais dans les conditions précédemment évoquées, ces treize points sont toujours bons à prendre, comme le confirme l'intéressé : "C'était une course vraiment difficile, car physiquement je ne me sentais pas bien à cause de la bronchite et des antibiotiques. Nous avons terminé la course de la meilleure des façons étant donné les circonstances. Je n'étais pas au top et la moto aurait eu besoin d'un boost de performances sur certaines parties du circuit, notamment la ligne droite où je perdais beaucoup. Ici et au Qatar, deux problèmes sont survenus, qui étaient difficiles à surmonter, mais nous avons sauvé les meubles du mieux que nous pouvions."

Je serai probablement au point en Argentine

Jorge Lorenzo

Lorenzo se projette désormais sur le Grand Prix d'Argentine, qu'il envisage avec détermination et espoir : "Je serai probablement au point en Argentine. L'an passé, j'y avais réalisé une belle course alors que je n'étais pas au mieux de ma forme. Maintenant que la moto fonctionne mieux, j'espère que je serai prêt physiquement. J'ai beaucoup d'espoir en vue de la course en Argentine et il s'agit d'une piste sur laquelle il est fun de courir."

Pour le pilote Yamaha, il sera impératif de bien figurer sur le circuit de Termas de Río Hondo, car après deux manches seulement, il accuse - déjà - quinze points de retard sur Valentino Rossi, mais aussi quatorze sur Andrea Dovizioso et dix sur Marc Márquez, qui s'était imposé l'an passé sur le circuit argentin. Un rétablissement rapide et une Yamaha bien réglée seront donc nécessaires pour ne pas voir ce retard s'accentuer pour le majorquin.

A lire aussi  | Le compte-rendu de la course

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP des Amériques
Circuit Circuit of the Americas
Pilotes Valentino Rossi , Bradley Smith , Andrea Dovizioso , Jorge Lorenzo , Marc Márquez
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Résumé de course
Tags austin, jorge lorenzo, motogp, yamaha