Jorge Lorenzo est un serein septième

Sur une piste de Montmelo qui n'a pas fait de cadeau aux Yamaha en cette entame de Grand Prix de Catalogne, il est pourtant une M1 qui affiche son optimisme pour la suite des événements. Avec un Bradley Smith quinzième, un Valentino Rossi treizième et un Pol Espargaro neuvième, la septième place de Jorge Lorenzo pourrait confirmer une inquiétude générale dans le clan d'Iwata. Pourtant, c'est bel et bien un "Por Fuera" serein qui tirait les conclusions d'un vendredi assumé avec des pneus...usés.

Qu'on se le dise, le marteau n'a pas été rangé et une quatrième victoire de rang reste envisageable pour le Majorquin qui pointe second au classement général du championnat provisoire, à six longueurs de son équipier. "Cette piste semble nous poser plus de problème que les trois précédentes, mais nous avons tout de même réussi à trouver un bon rythme" assure le double Champion du Monde de la firme aux trois diapasons. "Je pilote bien et j'ai fait un bon travail depuis ce matin pour bien stabiliser ma moto. J'ai été en mesure de faire des chronos dans les 1'42.4 et 1'42.5 avec des pneus usés."

Tout le monde a monté un pneu arrière neuf pour améliorer les chronos d'une seconde. Nous, on est restés avec le même pneu et on a travaillé en vue de la course.

Jorge Lorenzo

Un avertissement sans frais pour une concurrence qui a dû compter sur des gommes neuves pour rendre la pareille : "C'est la chose la plus importante. Tout le monde a monté un pneu arrière neuf pour améliorer les chronos d'une seconde. Nous, on est restés avec le même pneu et on a travaillé en vue de la course."

Dans une conjoncture où l'essentiel du plateau travaille pour une seconde partie de Grand Prix promise comme être la clé du succès, Jorge Lorenzo semble avoir trouvé la recette. Du coup, ses ambitions pour les qualifications restent presque modestes : "Demain il s'agira de trouver encore deux dixièmes. Les qualifications seront serrées car les Suzuki semblent rapides avec les gommes tendres. La première ligne serait bien, mais la seconde ne serait pas mal non plus."

Cependant, la concurrence s'est exacerbée : "La Suzuki d'Aleix Espargaro a l'air de très bien marcher. Pas seulement sur un tour avec un pneu tendre, mais aussi sur la distance d'un Grand Prix. Ils ont travaillé d'arrache-pied pour en arriver là. Les Honda et les Ducati s'annoncent aussi redoutables." Mais malgré ça, "Por Fuera" reste sûr de lui. Il nous explique même les secrets de la piste Catalane. Sa dernière victoire en Catalogne remonte à 2013. 

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de Catalogne
Sous-évènement Essais Libres du vendredi
Circuit Circuit de Barcelona-Catalunya
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Résumé d'essais libres
Tags catalogne, jorge lorenzo, montmeló, motogp, yamaha