Jorge Lorenzo n’exclut pas la victoire

Qu’on se le dise, au Sachsenring, Jorge Lorenzo va mieux qu’à Assen. Bougon lors d’un Grand Prix des Pays-Bas où il regardait d’un œil sévère ses pneus Bridgestone, c’est avec confiance qu’il scrute à présent ses gommes japonaises avec lesquelles il s’est accommodé à l’asymétrie. C’est en effet avec ce pneu avant qu’il a essentiellement travaillé avec sa Yamaha, jusqu’à se hisser sur la première ligne de la grille de départ au terme des qualifications.

Une belle performance au guidon d’une Yamaha dans un jardin taillé pour les Honda. Le genre de prestation qui donne confiance et ouvre les appétits. Et pourquoi pas une victoire pour "Por Fuera" demain, dimanche?

Pour tout dire, ce serait tout de même une sensation d’aller battre un Marc Márquez impérial depuis l’entame du meeting allemand sur un terrain où l’on n’a jamais vaincu. Car le Majorquin n’a jamais concrétisé sur le Sachsenring. Mais cette année pleine de surprise pourrait en révéler une nouvelle : "Avec les pneus neufs nous avons un très bon rythme", a commenté celui qui est second au classement général provisoire, à dix points de l’équipier Valentino Rossi. "Nous sommes en un petit 1’21 régulier au tour. Nous essaierons encore d’autres réglages lors du warm-up demain matin."  

Jusqu’à la première moitié de la course, je sais que j’ai un très bon rythme. Il faudra prendre un excellent départ, gagner des positions, et après, on verra si je peux gagner

Jorge Lorenzo

Car l’officiel Yamaha sent qu’il n’est pas loin de trouver une solution qui permettrait de faire la différence : "Je suis fier de mon tour de qualification qui était proche de la perfection avec une Yamaha qui souffre toujours ici. Avec mon premier train de pneus, je n’étais pas en confiance, mais avec le second tout s’est bien déroulé. Cette première ligne est importante. Peu après le départ, il y a une courbe serrée où vous devez faire très attention…"

Et ce d’autant plus que le rival pour la couronne mondiale cette année est sur la seconde : "Jusqu’à la première moitié de la course, je sais que j’ai un très bon rythme. Il faudra prendre un excellent départ, gagner des positions, et après, on verra."

L’idée est donc de griller les deux Honda au départ et de battre la mesure en tête. Avec un marteau qui a si bien servi lors des quatre Grands Prix qui ont précédé celui d’Assen? "On verra si je peux gagner. Marc Márquez a le meilleur rythme et entre Dani Pedrosa, Valentino Rossi et moi,  il n’y a pas beaucoup d'écart. Mais je suis convaincu que l’on peut trouver quelque chose demain matin pour faire un pas en avant pour être mieux dans les courbes rapides." Et y faire la différence?

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Allemagne
Sous-évènement Qualifications
Circuit Sachsenring
Pilotes Jorge Lorenzo
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Résumé de qualifications
Tags gp d'allemagne, jorge lorenzo, motogp, sachsenring, yamaha