Lorenzo poursuit le GP dans la douleur après sa violente chute

Après avoir passé des scanners, le pilote officiel Yamaha a reçu l'aval des autorités pour reprendre le guidon lors de la quatrième séance d'essais et pour la suite du week-end.

Les images avaient fait froid dans le dos. Jorge Lorenzo s'était envolé dans les airs dans un violent high-side en toute fin de séance d'essais libres 3 ce samedi matin. 

Emmené au centre médical du circuit de Motegi dans la foulée de sa chute, le pilote a ensuite été montré par les caméras de télévision assis sur un fauteuil roulant, cerné par une troupe de personnel médical en direction de l'hélicoptère. Celui-ci devait l'emmener dans un hôpital distant d'une quarantaine de kilomètres, pour passer des scanners au niveau du crâne.

Douleurs à la cheville et au coude

Mais les dernières nouvelles en provenance du circuit de Motegi sont rassurantes : Lorenzo pourra participer aux Essais Libres 4 prévus en début d'après-midi aujourd'hui. Aucune trace de blessure physique ou neurologique liée au choc contre le bitume n'a été détectée par les services médicaux. Néanmoins, Lorenzo se plaint de douleurs à la cheville et au coude gauche.

 

Autant dire que rouler dans ces conditions ne sera pas une mince affaire pour le Majorquin. Cet accident rappelle sa blessure à la clavicule en 2013 à Assen. Malgré un aller-retour express à Barcelone, Lorenzo avait fini la course au courage au 5e rang.

Avec Oriol Puigdemont

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP du Japon
Sous-évènement Samedi - Essais Libres
Circuit Twin Ring Motegi
Pilotes Jorge Lorenzo
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Actualités