Un bras engourdi a provoqué l'abandon de Jorge Martín à Assen

L'abandon de Jorge Martín au Grand Prix des Pays-Bas a été provoqué par une tendinite. Le Madrilène, toujours diminué par la blessure de Portimão, commençait à ne plus sentir son bras et il a préféré limiter les risques.

Un bras engourdi a provoqué l'abandon de Jorge Martín à Assen

Jorge Martín souffre encore des conséquences de sa lourde chute dans les essais du Grand Prix du Portugal, il y a maintenant plus de deux mois. Resté KO dans le bac à graviers de Portimão, le rookie du team Pramac n'a gardé aucun souvenir de l'accident et des 15 à 20 minutes qui l'ont suivi tandis que huit fractures ont été diagnostiquées, dont trois pour lesquelles il a subi des interventions chirurgicales, sur le pouce droit, la malléole médiale de la cheville droite et le genou gauche.

Encore diminué physiquement depuis son retour à la compétition à Barcelone, Jorge Martín a été à la peine dans les dernières courses, si bien qu'il a dû abandonner en raison des limites physiques qui étaient encore les siennes aux Pays-Bas, en particulier au niveau d'un bras en manque de sensations. "Ma condition physique n'est pas la meilleure", explique le Madrilène. "Il faut agir. Mon biceps est douloureux, j'ai une tendinite. J'avais très mal après le warm-up, et je n'avais plus aucune force après 12 tours. C'était mieux de m'arrêter et de ne pas prendre le moindre risque."

"En un tour, mon bras s'est engourdi, ça devenait un risque pour moi et pour mes rivaux", estime Martín, qui a donc décidé de rentrer aux stands dès la fin du 14e des 26 tours au programme.

Lire aussi :

Le coéquipier de Johann Zarco avait débuté la saison sur les chapeaux de roues avec une première pole suivie d'un podium au GP de Doha, dès son deuxième départ en MotoGP, mais  sa blessure de Portimão a marqué un coup d'arrêt. Dans les trois courses depuis son retour, il a été plus en retrait, avec une 12e place comme meilleur résultat, sur le circuit du Sachsenring.

"La blessure m'a empêché de prendre de l'expérience, mais j'ai marqué des points dans toutes les courses que j'ai finies. Je dois juste retrouver ma condition physique et continuer à pousser", résume Martín, qui ne dresse qu'un bilan mitigé d'une première demi-saison en MotoGP surtout marquée par sa blessure : "Je me donnerai un 6,5/10, parce que le potentiel de la moto est beaucoup plus élevé et que je n'ai pas pu être au meilleur niveau possible. Si j'ai pu le faire au Qatar, me battre pour la victoire et décrocher le podium, je devrais être en mesure de le refaire. La pause sera bénéfique pour me permettre d'être prêt."

Avec Oriol Puigdemont

Lire aussi :

partages
commentaires

Related video

Miguel Oliveira confirme qu'il sera bien chez KTM en 2022

Article précédent

Miguel Oliveira confirme qu'il sera bien chez KTM en 2022

Article suivant

Le MotoGP est "sorti renforcé" de la crise du COVID

Le MotoGP est "sorti renforcé" de la crise du COVID
Charger les commentaires