Jorge Martín a roulé "à la limite" pour signer la pole

La grosse prise de risques de Jorge Martín lui a réussi en qualifications au GP de Valence. Le poleman espère conclure l'année sur le podium et remporter le titre de meilleur rookie.

Jorge Martín a roulé "à la limite" pour signer la pole

La dernière pole de la saison est revenue à Jorge Martín, auteur d'un très bon temps à la fin de la Q2 pour battre les représentants officiels de Ducati, Pecco Bagnaia et Jack Miller, tous deux partis à la faute dans les derniers instants de la séance. Cinquième en EL2 comme en EL3, le pilote Pramac se savait capable d'accrocher la première ligne mais il a dû se cracher dans les mains pour réaliser le meilleur temps. Il a finalement été le plus rapide dans tous les secteurs à l'exception du troisième.

"Je savais que je pouvais le faire", a confié le Madrilène dans le Parc Fermé. "J'étais vraiment confiant. Aujourd'hui, l'objectif était la première ligne parce qu'au final, ici c'est vraiment important d'être devant, c'est très dur de doubler. Le premier tour a été bon mais j'ai fait quelques erreurs et je savais que je pouvais faire mieux. Au début, j'ai senti beaucoup de patinage avec le deuxième pneu mais j'ai progressé. J'étais totalement concentré. Il y a évidemment encore un peu de marge mais j'étais à la limite. Je suis vraiment content de ma performance."

"Comme toujours, on prend de gros risques en qualifications", a ajouté Martín en conférence de presse. "Ce n'est pas facile parce que le tracé est étrange, il n'est pas habituel, et le niveau de grip n'est pas parfait ici, c'est différent des autres pistes. J'ai pris des risques à chaque tour, à chaque virage. J'ai fini ce tour et je suis très content. Mes performances sont bonnes, la moto marche bien aussi. La Ducati est bonne. Je pense qu'on aura le rythme pour se battre pour le podium demain."

Le pilote Pramac n'est pas encore certain de sa sélection de pneus pour la course. Le medium semble s'imposer à tous les pilotes mais les options sont plus ouverte pour la gomme arrière : "Le rythme n'est pas mauvais. En EL4, on a testé le dur mais je ne pense pas que ce soir le pneu de course. J'espère que le medium va bien fonctionner en fin de course."

Si Jorge Martín affiche un objectif de podium plus que de victoire, c'est parce qu'il s'attend à ce que les pilotes Ducati officiels soient "les plus proches" en course. Son objectif est surtout de décrocher un résultat suffisamment bon pour reprendre les trois points qui le séparent d'Enea Bastianini et ainsi terminer meilleur rookie de l'année, le tout malgré les quatre courses manquées à cause de sa blessure en début de saison.

"Demain, ça sera important de finir meilleur rookie de l'année. Il faudra voir à l'arrivée. C'est important. Il faudra finir devant Enea, c'est certain. Je pense que si on voit l'arrivée, on sera devant parce qu'on est forts. On est assez forts pour un podium. Les pilotes Ducati d'usine seront forts, Rins et Mir seront proches aussi, peut-être Zarco. On a un bon rythme et on est prêts pour la lutte."

Lire aussi :

partages
commentaires
Rossi n'avait pas préparé de plan avec Bagnaia pour les qualifications
Article précédent

Rossi n'avait pas préparé de plan avec Bagnaia pour les qualifications

Article suivant

Miller ne voulait "pas en laisser une miette" en qualifications

Miller ne voulait "pas en laisser une miette" en qualifications
Charger les commentaires