Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse

Jorge Martín renoue avec la pole : "J'ai fait tapis"

Jorge Martín a sorti la grosse attaque pour signer sa première pole de l'année au Grand Prix de Saint-Marin. Marco Bezzecchi et Pecco Bagnaia, diminués physiquement mais présents en première ligne, saluent sa performance.

Jorge Martin, Pramac Racing

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Roi des qualifications au cours de ses deux premières saisons, avec quatre poles en 2021 et cinq l'an passé, Jorge Martín était plus en difficulté dans cet exercice cette année puisqu'il n'avait été vu que deux fois en première ligne, en début d'année à Portimão, puis à Jerez. Il a renoué avec la première place à Misano, et avec la manière.

L'Espagnol a vite pris le commandement en Q2 et a finalement devancé Marco Bezzecchi de 0"387 et Pecco Bagnaia de 0"436, le reste du plateau étant relégué à plus d'une demi-seconde. Cette performance est le fruit d'une grosse prise de risques.

"C'était un bon tour, un bon week-end dans l'ensemble", a souligné Martín dans le Parc Fermé. "J'ai été super rapide pendant toutes les séances, avec le medium à l'arrière. J'étais un peu inquiet pour aujourd'hui parce que je ne me sentais pas très bien avec le tendre."

"J'ai fait tapis dans le tour, derrière Dani [Pedrosa]. J'ai freiné super tard dans certains virages, en fait j'ai freiné très tard au virage 8. J'ai pris beaucoup de risques pour faire cette pole position. Je suis très fier de mon équipe, et aussi de moi, pour ce retour à cette position."

Bezzecchi et Bagnaia rapides malgré leurs douleurs

À ses côtés en première ligne, Martín sera confronté à deux pilotes performants mais diminués physiquement après les chutes du premier départ au Grand Prix de Catalogne. Bezzecchi souffre au niveau du pouce de la main gauche et s'attend à une course difficile dans l'après-midi.

"Jorge était très rapide aujourd'hui donc bravo à lui", a souligné le pilote VR46. "Me concernant, je suis très content parce que ce n'était pas facile de faire un chrono. J'ai de plus en plus mal. C'était difficile mais c'était très important donc je suis très content du travail accompli jusque-là. Ce sera plus dur en course sprint mais je vais faire de mon mieux."

Auteur du troisième temps, Pecco Bagnaia n'est guère plus en forme. Le leader du championnat marche difficilement en raison de douleurs encore très présentes au genou droit, qui le limitent plus que ce qu'il avait imaginé sur la moto. Il ne peut donc que se réjouir de sa troisième place en qualifications.

"Je suis très heureux d'être en première ligne", a souligné Bagnaia. "Ce n'était pas simple parce que nos chronos étaient fous. Je ne sais pas ce que Jorge a fait, c'est sûr que c'est incroyable. On doit vérifier parce que s'il fait la même chose en course, ce ne sera pas facile, mais on verra. Je dois dire que je suis très content et satisfait d'être en première ligne parce qu'avec la douleur à laquelle on faisait face il y a cinq ou six jours, il faut qu'on soit heureux."

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Qualifs - Martín écrase la concurrence, Bagnaia en première ligne
Article suivant LCR a approché Randy de Puniet pour le GP de Saint-Marin

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse