KTM retrouve De Puniet comme pilote d'essais

partages
commentaires
KTM retrouve De Puniet comme pilote d'essais
Par : Léna Buffa
12 août 2018 à 08:03

Le constructeur autrichien a annoncé ce dimanche le retour de Randy de Puniet dans ses troupes, le Français étant nommé pilote d'essais pour la suite de la saison 2018 du MotoGP.

Randy de Puniet
Randy de Puniet, KTM RC16
Randy de Puniet, KTM RC16
Randy de Puniet, KTM RC16
Randy de Puniet, KTM RC16
Randy de Puniet, KTM RC16

KTM se trouve depuis début juillet dans une situation des plus délicates, avec la blessure de son pilote d'essais Mika Kallio. Touché au genou à la suite d'une lourde chute en marge du Grand Prix d'Allemagne, auquel il participait en tant que wild-card, le Finlandais en a vraisemblablement pour plusieurs mois avant d'être à nouveau opérationnel.

À cela s'est ajouté l'accident de Pol Espargaró en République Tchèque, suivi d'une hospitalisation de six jours pour l'Espagnol, lui coûtant sa participation aux courses de Brno et, cette semaine, du Red Bull Ring. Sur sa piste maison, KTM n'est donc en mesure d'aligner qu'une seule moto contre trois initialement prévues, et son programme d'essais stagne en l'absence de précieux contributeurs.

Lire aussi :

Il fallait donc trouver une solution au plus vite, et c'est vers Randy de Puniet que s'est tournée l'équipe. Le Français avait participé au premier programme de développement de la RC16, durant toute l'année 2016. Il s'apprête donc à retrouver la machine après deux ans d'évolution et un an et demi d'engagement en course, période durant laquelle lui-même s'est investi en Endurance avec pour dernière course en date les 8H de Suzuka où il a cependant été blessé, perdant une phalange et demi à la main droite.

"Avant toute chose, je souhaite à Mika Kallio un rétablissement rapide", déclare Randy de Puniet. "Je suis heureux de revenir après près de deux ans et d'aider à présent l'équipe à poursuivre le développement de la RC16."

 

Deux pilotes d'essais en 2018

En l'état actuel des choses, on ignore quand Pol Espargaró sera en mesure de faire son retour et s'il aura besoin d'être remplacé à partir de la prochaine manche de Silverstone, dans deux semaines. De même, Mika Kallio a pour prochaine wild-card à son agenda le GP d'Aragón, fin septembre, mais son éventuel absence n'a pas encore été actée. Il s'avère toutefois que l'engagement de Randy de Puniet offre désormais à KTM une solution de secours idéale pour parer à tout prochain forfait en complément de l'apport qui sera le sien lors des tests privés.

"Ça n'est clairement pas simple pour nous maintenant que Mika est blessé. Il était un solide meneur pour ce projet", admettait Pit Beirer ce week-end, lors d'une conférence de presse donnée par KTM. "Mika fait absolument partie de nos plans d'avenir en tant que pilote d'essais, mais la leçon que nous avons apprise est que cela peut changer très vite avec une blessure, et ensuite nous nous retrouvons sans pilote d'essais."

Ayant immédiatement tiré les enseignements de cette situation malheureuse, le directeur de KTM Motorsport a fait savoir que la marque disposerait l'an prochain de deux pilotes d'essais afin d'éviter toute répétition de ce scénario. "Le fait que nous parlons avec d'autres pilotes ne signifie pas que nous allons arrêter avec Mika. Il fera encore partie de KTM l'année prochaine", promet Beirer.

Prochain article MotoGP
Yamaha s'excuse auprès de ses pilotes après des qualifs difficiles

Previous article

Yamaha s'excuse auprès de ses pilotes après des qualifs difficiles

Next article

Warm-up - Dovizioso donne rendez-vous à Márquez

Warm-up - Dovizioso donne rendez-vous à Márquez
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Autriche
Pilotes Randy de Puniet , Mika Kallio
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités