MotoGP
14 août
Événement terminé
21 août
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
16 oct.
Prochain événement dans
16 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
23 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
37 jours
13 nov.
Prochain événement dans
44 jours
20 nov.
Prochain événement dans
51 jours

Les KTM "impressionnantes" : Rossi les voit favorites en Autriche

partages
commentaires
Les KTM "impressionnantes" : Rossi les voit favorites en Autriche
Par :

KTM refuse d'évoquer l'hypothèse d'une victoire à domicile, mais ceux qui ont observé de près les performances des RC16 à Brno se tiennent sur leurs gardes.

La performance impressionnante de Brad Binder, vainqueur dimanche avec une aisance déconcertante compte tenu des difficultés rencontrées par d'autres pilotes, s'accompagnait de celle de Miguel Oliveira, très solide et seulement pénalisé par sa mauvaise position de départ, ou encore celle de Pol Espargaró, prometteuse bien que contraint à l'abandon sur chute. Un bilan de groupe qui a suscité les félicitations de la concurrence, autant que quelques inquiétudes…

"Ça a été une course incroyable de la part de Binder. Il a piloté d'une manière fantastique tout le week-end. Je pense que c'est un super pilote, avec un style très moderne pour le MotoGP, et c'est aussi un travail fabuleux de la part de KTM", salue notamment Valentino Rossi. "Ils sont impressionnants, car si Pol n'était pas tombé ils auraient fait un doublé. Je pense qu'ils sont aussi favoris pour gagner en Autriche, car la moto est très compétitive et les pilotes, que ce soit Espargaró ou Binder, mettent vraiment du gaz !"

Pour Fabio Quartararo, le secret des KTM à Brno venait potentiellement de leur gestion des pneus sur un bitume qui a fait office de casse-tête pour le reste du plateau, mais cela étant selon lui aidé par leurs tests sur place le constat n'en est que plus inquiétant pour leurs épreuves à domicile...

"C'est vrai qu'il y avait une différence énorme, mais franchement je crois que les KTM étaient les plus fortes ce week-end. Je crois qu'ils ont fait beaucoup de tests et que Michelin leur a donné ce qui était les meilleurs pneus [en tests], alors ils ont clairement pris les meilleurs pneus [en course]", explique le Français. "Et puis on sait qu'en Autriche ils ont fait beaucoup de tests, pas seulement Dani [Pedrosa] mais tous les pilotes KTM, alors il faudra qu'on fasse très attention."

Lire aussi :

Entendre parler d'une deuxième victoire, ou même de podiums, à la portée de KTM dès les deux Grands Prix à venir sur le Red Bull Ring place toutefois Pit Beirer dans un certain embarras. Le patron du programme de Mattighofen a beau être encore sous le coup de l'émotion, il est bel et bien redescendu de son nuage et ne compte pas changer d'objectifs en cours de saison.

"Se battre d'emblée pour le podium là-bas, ce serait un grand mot, je ne veux pas le mentionner pour le moment", prévient-il fermement. "Notre objectif pour la saison est toujours inchangé : régulièrement placer plus d'un pilote dans le top 10 et faire en sorte qu'un ou deux pilotes se battent pour le top 5. C'était l'objectif et nous ne voulons pas y arriver que sur un seul week-end et juste parce que deux ou trois pilotes sont tombés devant nous, mais parce que nous pouvons le faire grâce à notre propre vitesse. […] C'est l'objectif et je ne veux pas parler d'obtenir d'autres podiums pour le moment."

"Le moteur le plus fort de la grille"

Pour ceux qui ont eu à se frotter aux RC16 en course, le constat est toutefois sans appel : la machine autrichienne a fait un bond de performance, et notamment à l'accélération. Aleix Espargaró en sait quelque chose, après avoir été dépassé par Binder, Oliveira et son frère pendant la course de Brno. "[Dimanche] les KTM étaient sur un tout autre niveau en termes d'accélération. Je n'ai jamais vu ça, pas même en Autriche il y a deux ans quand les Ducati dominaient. La traction qu'Oliveira, Binder et Pol avaient quand ils m'ont passé, ça m'a donné l'impression d'être en Moto2 !"

Lire aussi:

"La différence entre la KTM d'un côté et de l'autre moi, mais aussi les Yamaha et les Suzuki, c'était incroyable ! Quand Oliveira m'a passé, à l'accélération il a pris une avance équivalente à trois motos, et Binder pareil. Je ne sais pas ce qu'ils ont trouvé, ce n'est pas juste une question de puissance pure, sachant qu'ils en ont clairement plus que nous, c'est qu'ils arrivent à la transférer au sol. Et c'est la grosse différence", analyse le pilote Aprilia.

"En tant que pilote, je sais à quel point l'électronique est importante. Bien sûr, avec la géométrie ou les réglages on peut gagner ou perdre en traction, mais à notre époque l'électronique est super importante. Ils ont donc clairement fortement amélioré leur électronique, mais ceci dit, on peut avoir la meilleure électronique au monde, le meilleur châssis au monde, si on n'a pas de chevaux dans le moteur ça ne sert à rien ! KTM a donc clairement le moteur le plus fort de la grille."

Morbidelli : "Rossi a cru en moi quand je n'étais personne"

Article précédent

Morbidelli : "Rossi a cru en moi quand je n'étais personne"

Article suivant

Un test requis à Portimão avant le Grand Prix MotoGP

Un test requis à Portimão avant le Grand Prix MotoGP
Charger les commentaires