KTM ferme la marche mais voit des signes encourageants

partages
commentaires
KTM ferme la marche mais voit des signes encourageants
Par : Mitchell Adam
24 mars 2017 à 13:45

Bradley Smith rappelle que KTM s’attendait bien à "remonter du fond" du plateau MotoGP à l’occasion de la manche inaugurale de la saison MotoGP 2017.

Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing

Le constructeur autrichien a lancé son programme officiel dans la catégorie reine cette année après une saison passée à développer la nouvelle RC16. Le programme de préparation avait compris une confrontation à la dure réalité de la compétition en piste, avec une apparition en wildcard sur l’épreuve finale de saison 2016, à Valence.

Du chemin a été parcouru depuis les tests de novembre réalisés par Bradley Smith et Pol Espargaró, mais la structure soutenue par Red Bull demeure encore un bon cran en-dessous de ses concurrentes en termes de performance pure.

Jeudi soir, Espargaró et Smith ont collecté respectivement les 21e et 23e chronos de la première séance d’essais libres de la saison, au Qatar, à plus de trois secondes de la référence établie par Maverick Viñales sur Yamaha.

Smith assure cependant que cette position est bien en phase avec ce à quoi s’attendait KTM en arrivant à Losail. "On trouve pied et l’on commence par ça !" lâche-t-il avec philosophie. "Globalement, c’est ce à quoi nous nous attendions. On remonte du fond, mais toujours dans une position similaire à celle dans laquelle nous étions ici en tests. Même après trois jours de tests on en est au même point au terme de ces 45 minutes."

KTM a repris les choses là où elles avaient été laissées après les tests précédant la manche d'ouverture. "Nous avons fait rouler en gros la même moto que celle que j’avais lors des tests sur le premier run ; puis sur le second, c’était ce que nous aurions eu comme moto si nous avions pu faire la quatrième journée de roulage. Cette ‘moto de la quatrième journée d’essais’ semble être un peu meilleure et je suis satisfait de ce point de vue. Il nous faut juste continuer à travailler sur l’électronique et sur de petits détails."

Des couleurs avec le moteur de Grand Prix ?

Les conditions de piste de jeudi étaient globalement considérées comme plus défavorables que celles connues lors des derniers essais d’avant-saison, il y a deux semaines, en raison de la pluie et du vent ayant "verdi" la piste. Smith pensait ainsi que la différence d’adhérence frapperait plus le rythme de la KTM que ce ne fut finalement le cas.

"Le ressenti de la moto est malgré tout le même qu’en tests, ce qui est une bonne chose. J’avais peur que nous soyons encore plus détachés avec moins de grip. Mais nous sommes à la même distance donc je suis heureux de ce point de vue."

Le développement du moteur KTM et de la restitution de puissance sont des points cruciaux sur lesquels travaille la marque. L’équipe n’a pas amené de nouvelle spécification technique par rapport aux tests, mais Smith a disposé d’un moteur neuf en essais libres et s’est rassuré.

"Je crois que c’est Valentino [Rossi] que j’ai été en mesure de suivre dans la ligne droite principale. OK, il y avait du vent de face, mais je semblais capable de suivre la Yamaha. Ça m’a donné un peu d’optimisme car nous souffrions un petit peu ici avec les moteurs de tests au niveau de la vitesse de pointe. Il semble qu’avec les nouveaux moteurs, nous ayons un petit quelque chose et cela nous donne de l’optimisme pour le week-end."  

Prochain article MotoGP
EL2 - Après la pluie vient Scott Redding

Previous article

EL2 - Après la pluie vient Scott Redding

Next article

Folger part du bon pied et sait où il veut progresser

Folger part du bon pied et sait où il veut progresser

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Catégorie Jeudi - Essais libres
Lieu Losail International Circuit
Pilotes Bradley Smith , Pol Espargaró
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Mitchell Adam
Type d'article Réactions