Espargaró aux anges en qualifs, mais réaliste pour la course

partages
commentaires
Espargaró aux anges en qualifs, mais réaliste pour la course
Par :
13 avr. 2019 à 21:55

Le pilote espagnol a fait briller la RC16 pendant les qualifications du Grand Prix des Amériques, allant chercher un top 5 au prix d'une forte attaque. Il sait toutefois qu'il ne pourra pas reproduire ce résultat à la régulière en course.

Pol Espargaró a offert à KTM son premier top 5 en qualifications, en réussissant parfaitement à tirer son épingle du jeu durant cette journée mouvementée à Austin. Qualifié directement pour la Q2 grâce au septième temps qu'il avait posté hier, et que personne n'a pu inquiéter étant donné que les EL3 ont été annulés ce matin, le pilote espagnol a réussi un gros coup dans son time attack.

Avec un gain de près de deux secondes par rapport à son tour précédent, il s'est propulsé dans le top 5, s'assurant ainsi de prendre place sur la deuxième ligne de la grille de départ, entre Jack Miller et Maverick Viñales. Un résultat fêté avec bonheur dans le stand KTM !

 

"C'était dur, mais au final, grâce aussi un peu à Maverick qui poussait devant moi, j'ai pu faire un bon tour et c'est juste génial", se réjouit le pilote. "C'était un temps très rapide en sachant quelles étaient les conditions de piste. Hier j'ai fait un bon temps et aujourd'hui, quand j'étais derrière Maverick, j'ai pensé que j'allais réussir à le suivre. Pour faire un temps il faut que vous puissiez suivre l'autre et pousser. J'ai poussé à la limite, et je pense même que j'ai parfois été au-delà, et ça a marché : un bon temps est apparu sur mon tableau de bord. Quand on veut le faire et qu'on pousse à fond, qu'on est vraiment à la limite – plus que les autres, je pense –, on arrive à l'obtenir."

Un objectif plus modeste en course

Espargaró conclut sur cette réussite une journée longue et perturbée par des orages, marquée par l'annulation de la séance matinale puis par des EL4 disputés en conditions mixtes, le tout avec des rafales de vent rendant le pilotage encore plus complexe. Pas simple dans ces conditions de se concentrer sur un sprint de 15 minutes destiné à attribuer les places de départ, le tout sur une piste passablement critiquée par les pilotes pour ses "dos d'âne".   

Lire aussi:

"Je crois qu'on adopte la philosophie de motocross de KTM !" sourit l'Espagnol en référence aux secousses auquel les pilotes sont soumis sur les nombreuses bosses du COTA. "Quand la piste est compliquée, tous les pilotes ne peuvent pas obtenir le 100% des performances de leur moto et il faut y mettre un peu plus du style de pilotage, or le mien est assez agressif alors sur les bosses je peux presque dire que je prends du plaisir."

Assuré d'occuper sur la grille de départ la meilleure place qu'ait connu à ce jour une RC16, Pol Espargaró ne perd de vue pour autant ce que doit être son objectif en course. "Il faut juste être réalistes. C'est une bonne position, mais demain on ne va pas se battre pour cette place, plutôt pour une position un peu plus éloignée", prévient-il. "En termes de rythme de course ce sera plus difficile, mais sur le tour lancé j'arrive à atteindre la limite et c'est génial."

Il n'empêche que partir aussi haut peut lui permettre de prendre une avance précieuse sur ses adversaires directs. "On voit tout le temps la différence qui peut se faire dans les premiers tours par rapport aux gars contre qui on est censé se battre en course. Ces premiers tours sont très importants et je peux vous dire que je vais savourer ce départ, mais ensuite je vais prendre un bon rythme. Il s'agira juste de trouver mon rythme et mon groupe."

Article suivant
La grille de départ du GP des Amériques MotoGP

Article précédent

La grille de départ du GP des Amériques MotoGP

Article suivant

Márquez indécis sur son choix de gommes après "une journée étrange"

Márquez indécis sur son choix de gommes après "une journée étrange"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Amériques
Catégorie Q2
Lieu Circuit of the Americas
Pilotes Pol Espargaró
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Léna Buffa
Soyez le premier à recevoir toute l'actu