MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Les MotoGP découvrent le KymiRing sous la pluie

partages
commentaires
Les MotoGP découvrent le KymiRing sous la pluie
Par :
19 août 2019 à 18:14

Pour la première fois depuis 1982, la catégorie reine de la compétition moto avait rendez-vous aujourd'hui avec la Finlande, pour le début des essais officiels visant à évaluer la nouvelle piste du KymiRing.

Cette fois, c'est fait : les MotoGP ont réalisé leurs premiers tours de roue sur le KymiRing, le nouveau circuit destiné à accueillir le Grand Prix de Finlande dès la saison prochaine. Deux jours de roulage sont prévus pour ce test officiel, destiné à donner le feu vert définitif à l'intégration de l'épreuve au calendrier 2020, un test qui débutait ce lundi en présence des pilotes d'essais de chacun des six constructeurs engagés dans le championnat : Stefan Bradl pour Honda, Michele Pirro pour Ducati, Jonas Folger pour Yamaha, Sylvain Guintoli pour Suzuki, Mika Kallio pour KTM et Bradley Smith pour Aprilia.

Lire aussi:

Malheureusement, le mauvais temps était lui aussi de la partie. Bien que le programme ait été modifié pour s'étaler de 12h à 18h et laisser le temps à de jeunes pilotes locaux d'arpenter le bitume durant la matinée, les conditions étaient loin d'être idéales pour les six pilotes MotoGP présents, qui ont dû faire face à des averses tout au long de la journée.

Pour le plus grand plaisir du public présent, c'est le Finlandais Mika Kallio qui a mené la première MotoGP en piste, la RC16 venue des ateliers de KTM. "Je pense que pour quiconque pouvoir courir à domicile est quelque chose de vraiment spécial. C'est cool d'avoir été le premier à prendre la piste avec une MotoGP aujourd'hui", témoignait le très calme Kallio. Un peu plus tard, c'est l'Aprilia de Bradley Smith qui devenait la première moto à passer sous la barre des deux minutes au tour. Autre "première", celle-ci moins glorieuse : la première chute, dont a été le protagoniste malheureux Stefan Bradl, sans conséquences physiques toutefois.

"Malheureusement, on n'a pas eu de chance avec la météo et cela a été le plus gros problème aujourd'hui", commente Bradl. "J'espère donc que demain ce sera sec et que l'on pourra se faire une meilleure impression de cette piste. Elle est très intéressante, c'est bien de faire quelques tours sur le mouillé et jusqu'ici tout va bien. J'ai hâte de rouler demain, car les conditions seront meilleures, et ce pour tout le monde, je pense, à la fois les spectateurs et nous, les pilotes. On s'amusera plus et on appréciera l'ambiance."

"La première partie est bien. J'aime beaucoup la portion qui va du virage 1 au virage 3 : on descend, puis on remonte jusqu'au freinage avant la ligne droite", explique Sylvain Guintoli. Un enthousiasme partagé par Michele Pirro : "C'est une très belle piste. Cela a été difficile à comprendre sur le mouillé ! J'espère que les conditions seront meilleures demain, et sèches, c'est important. Mais je pense que la première partie est rapide et très belle ; la seconde est lente mais intéressante, et elle me plaît. J'espère pouvoir faire quelques tours sur le sec demain, mais c'est en tout cas une superbe piste pour le MotoGP."

"C'est une piste différente, très différente de ce que l'on a vu auparavant, assez étroite et sinueuse", témoigne Bradley Smith. "Elle est un peu lente par endroits, mais on a aussi des circuits comme Silverstone où l'on est à fond partout, alors c'est bien parfois d'avoir quelque chose de complètement différent. Et puis, on a trois catégories, pas que le MotoGP, et je pense que les plus petites motos vont vraiment bien convenir à cette piste. On verra ce qu'il en sera demain. Il y a beaucoup de virages en dévers, ce qui est difficile pour les pilotes. C'est un défi technique."

"Je suis d'accord avec ce qu'ont dit les autres : certaines parties de la piste sont assez lentes. Pour le moment, et surtout dans ces conditions, avec un asphalte neuf et de l'eau, c'était assez glissant tout le temps et on n'a donc pas pu se faire une bonne idée des sensations. Mais j'espère que demain ce sera sec et que l'on se fera une meilleure impression de la piste", conclut Mika Kallio.

Les photos du premier test au KymiRing :

Cliquez sur les flèches pour passer d'une photo à l'autre.

Diapo
Liste

Sylvain Guintoli (Suzuki)

Sylvain Guintoli (Suzuki)
1/12

Photo de: MotoGP

Michele Pirro (Ducati)

Michele Pirro (Ducati)
2/12

Photo de: MotoGP

Mika Kallio (KTM)

Mika Kallio (KTM)
3/12

Photo de: MotoGP

Jonas Folger (Yamaha)

Jonas Folger (Yamaha)
4/12

Photo de: MotoGP

Michele Pirro (Ducati)

Michele Pirro (Ducati)
5/12

Photo de: MotoGP

Sylvain Guintoli (Suzuki)

Sylvain Guintoli (Suzuki)
6/12

Photo de: MotoGP

Les pilotes d'essais réunis au KymiRing

Les pilotes d'essais réunis au KymiRing
7/12

Photo de: MotoGP

Les pilotes d'essais réunis au KymiRing

Les pilotes d'essais réunis au KymiRing
8/12

Photo de: MotoGP

Bradley Smith (Aprilia)

Bradley Smith (Aprilia)
9/12

Photo de: MotoGP

Jonas Folger (Yamaha)

Jonas Folger (Yamaha)
10/12

Photo de: MotoGP

Les pilotes d'essais réunis au KymiRing

Les pilotes d'essais réunis au KymiRing
11/12

Photo de: MotoGP

Stefan Bradl (Honda)

Stefan Bradl (Honda)
12/12

Photo de: MotoGP

Article suivant
Rossi : Les fans, "le plus grand trésor de ma carrière"

Article précédent

Rossi : Les fans, "le plus grand trésor de ma carrière"

Article suivant

Mir forfait, Guintoli disputera le GP de Grande-Bretagne

Mir forfait, Guintoli disputera le GP de Grande-Bretagne
Charger les commentaires