L'avenir des pilotes Tech3 - "Pas de décision avant Indy ou Brno"

Alors que les formations des équipes Factory de premier plan sont promises à la stabilité, l'attention du mercato va se porter cette année sur les teams satellites et Open. A la tête de Tech3, Hervé Poncharal aura la main sur l'avenir de Bradley Smith et Pol Espargaró, un futur qu'il voit se dessiner dans le mois à venir.

Dans un entretien accordé à Crash.net au début du Grand Prix des Pays-Bas, le Français a en effet précisé : "Il reste trois courses avant Indy : Assen, le Sachsenring, plus les 8 Heures de Suzuka. J'ai le sentiment que ces trois courses seront très importantes pour préparer l'avenir de nos deux pilotes. Je ne pense pas qu'il y aura de décision avant Indy ou Brno."

L'avis d'Hervé Poncharal pèsera différemment dans le cas de ses deux pilotes, puisque Espargaró est directement sous contrat avec Yamaha, tandis que Smith est un pur pilote Tech3. Il assure en tout cas vouloir les garder tous les deux... non sans préciser qu'il s'agit de son avis du moment.

Si vous m'aviez posé la question il y a trois mois, je vous aurais dit "pas question". Mais si je devais décider maintenant, je garderais les deux mêmes pilotes.

Hervé Poncharal

"Si vous m'aviez posé la question il y a trois mois, je vous aurais dit qu'il était quasi impossible de garder les mêmes pilotes, parce qu'on est, certes, dans un monde de sport mais on a aussi besoin de divertir, de faire le buzz, de susciter l'attention des médias. Or, si vous gardez Bradley pendant quatre ans et Pol pendant trois, surtout en sachant que les équipes officielles Honda, Yamaha, Ducati et Suzuki ne changeront pas [de pilotes], alors c'est un peu ennuyeux pour vous [les médias] et pour les fans. Je vous aurais donc dit "pas question"," a expliqué Hervé Poncharal.

"Si je devais décider maintenant, juste avant Assen, je garderais les deux mêmes pilotes," poursuit le team manager français. "Bradley progresse à chaque course et je suis certain que Pol sera fort dans un avenir proche. Si je peux, j'aimerais les garder tous les deux."

Hervé Poncharal ne cache pas son intérêt pour les pilotes formant le trio de tête du Moto2 que sont Johann Zarco, Tito Rabat et Sam Lowes - "plus que qualifiés pour passer en MotoGP" - pourtant il dit ne pas vouloir dédier du temps à leur acclimatation à la catégorie reine, ce qu'il a pourtant fait avec succès à plusieurs reprises par le passé.

"Nos pilotes ont le même âge, voire un peu moins, et ils ont déjà l'expérience. Je veux et j'ai besoin de pilotes qui peuvent donner des résultats dès maintenant, pas dans deux ou trois ans," insiste le patron de Tech3. "Je pense vraiment pouvoir garder les mêmes pilotes. Ils ont encore de la marge de progression, mais ils ont déjà un niveau solide. Alors pourquoi changer?"

Dans la bagarre pour la place de meilleur pilote satellite, c'est Smith qui a pris les devants à ce stade de la saison, puisqu'il occupe le sixième rang du Championnat avec vingt points d'avance sur Cal Crutchlow (LCR) et vingt-et-un sur Pol Espargaró, tous deux contraints plusieurs fois à l'abandon alors que Bradley n'a jamais manqué les points. Quant à l'équipe Tech3, un temps dans le trio de tête du Championnat Teams,  elle en occupe actuellement la quatrième place à seulement huit points de Repsol Honda.

 

A propos de cet article
Séries MotoGP
Pilotes Bradley Smith , Pol Espargaró
Équipes Tech 3
Type d'article Actualités
Tags avenir, bradley smith, contrat, hervé poncharal, motogp, pol espargaro, tech3