Laverty en est quitte pour une belle frayeur

partages
commentaires
Laverty en est quitte pour une belle frayeur
Par : Medhi Casaurang-Vergez
14 oct. 2016 à 11:35

L'Irlandais a donné une peur bleue à son équipe en chutant violemment en fin de seconde séance. Heureusement, les scanners n'ont rien décelé d'anormal.

Eugene Laverty, Aspar MotoGP Team
Eugene Laverty, Aspar Racing Team
Eugene Laverty, Aspar Racing Team
Eugene Laverty, Aspar Racing Team
Eugene Laverty, Aspar Racing Team
Eugene Laverty, Aspar Racing Team
Eugene Laverty, Aspar MotoGP Team

Les observateurs du MotoGP ont pu s'inquiéter de l'état de santé de Eugene Laverty, qui a chuté très violemment dans les dernières minutes des Essais Libres 2, cet après-midi à Motegi.

Arrivée dans le virage n°6 à environ 180 km/h, la Ducati GP14.2 de l'Irlandais est partie en ruade. Désarçonné, le pilote est violemment tombé sur la tête, avant de rebondir dans le bac à graviers. Visiblement sonné, Laverty était promptement évacué par civière, en direction du centre médical du tracé de Motegi. Si aucune fracture n'a été décelée, les médecins ont joué la carte de la sécurité en transférant le pilote par hélicoptère à l'hôpital le plus proche. Là-bas, une batterie de scanners a certifié que Laverty n'était pas blessé au niveau de la tête.

De la chance dans son malheur

Soulagement donc pour celui qui réalise jusqu'à présent une saison très constante, puisqu'il est le seul avec Márquez à avoir terminé toutes les courses en 2016. "La séance de l’après-midi se passait très bien", se rappelle le futur pilote Aprilia en Superbike. "J’ai débuté avec le pneu dur à l’arrière, je faisais vraiment de bons chronos avec un bon rythme, et je remontais en 13e position. Alors à la fin nous avons essayé le pneu tendre à l’arrière et j’ai remarqué qu’il mettait plus de temps à monter en température, donc j’ai essayé d’être prudent", explique l'Irlandais.

"Mais dans le dernier tour, j’ai chuté dans le rapide virage n°6 quand le pneu a patiné. D’une certaine manière, j’ai été assez chanceux car c’était une grosse chute. Heureusement, les résultats du scanner étaient tous bons et j'espère reprendre le guidon demain."

Laverty devra en effet se soumettre à un examen de contrôle pour obtenir le feu vert des médecins et reprendre la piste demain. En attendant, il n'oublie pas de saluer le personnel encadrant : "Je voudrais remercier le personnel du circuit de Motegi, les médecins du MotoGP et le personnel de la Clinica Mobile pour s’être occupés de moi."

Article suivant
Rossi - "Nos essais ne nous permettent pas d'être forts"

Article précédent

Rossi - "Nos essais ne nous permettent pas d'être forts"

Article suivant

Lorenzo privé de test : "C'est du sport, pas de la charité", répond Yamaha

Lorenzo privé de test : "C'est du sport, pas de la charité", répond Yamaha
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Japon
Catégorie Essais Libres - Vendredi
Lieu Twin Ring Motegi
Pilotes Eugene Laverty
Équipes Ángel Nieto Team
Auteur Medhi Casaurang-Vergez