LCR assure ne pas vouloir rompre son contrat avec Honda

Bien qu'il ait été contacté par KTM, Lucio Cecchinello, patron du team LCR, affirme ne pas avoir l'intention de quitter Honda alors qu'un contrat les lie pour la saison 2024.

Alex Rins, Team LCR Honda

Deux grandes rumeurs ont pris corps au cœur de la pause estivale du MotoGP, et toutes deux touchent d'une manière ou d'une autre l'équipe LCR. D'une part, il y a la question de l'avenir de l'actuel pilote de la formation, Álex Rins, que les spéculations voient en partance pour Yamaha, échaudé par ses premiers mois dans le clan Honda. D'autre part, il y a les liens entre LCR et son constructeur, que d'aucuns imaginent en passe d'être rompus pour que l'équipe se lie à KTM.

Mais Lucio Cecchinello ne souhaite pas laisser se développer cette idée dans le terreau fertile de l'été et il a donc pris la parole pour dire sa vérité. Interrogé par nos confrères de GPOne, le patron du team LCR a confirmé un contact avec KTM… pour mieux tordre le cou aux conclusions hâtives que cela aurait pu entraîner.

"Je veux être totalement honnête et transparent. Il y a une dizaine de jours, j'ai reçu de la part de Francesco Guidotti, team manager de KTM, un coup de fil amical dans lequel il m'a dit, de manière sereine et autonome, qu'à partir du Grand Prix de Silverstone KTM voudrait commencer à comprendre comment avancer pour l'avenir", explique Lucio Cecchinello. "Ils sont intéressés par le fait d'aligner une autre équipe en MotoGP, et pas seulement en fonction d'Acosta pour l'année prochaine."

Les propos du patron italien font ici écho aux déclarations tenues par Stefan Pierer, PDG de Pierer Mobility, groupe auquel appartient KTM, qui s'est montré très confiant à l'idée de pouvoir placer Pedro Acosta en MotoGP la saison prochaine, sans pour autant priver de leur guidon les quatre pilotes actuels de la marque.

La Dorna ayant refusé de céder à KTM les deux places laissées vacantes par Suzuki, il faudrait que la marque autrichienne compte sur la rupture d'un contrat existant entre une équipe privée du plateau actuel et son constructeur pour espérer réaliser ce projet en 2024. Francesco Guidotti a donc tâté le terrain du côté de LCR en ce sens.

"Il m'a demandé quelle était ma situation pour 2024", explique Lucio Cecchinello, "et je lui ai répondu que j'ai signé avec Honda un contrat de trois ans qui arrivera à échéance à la fin de l'année prochaine. Le coup de fil s'est terminé ainsi et nous ne nous sommes plus parlé."

Fidèle de la première heure à Honda, Lucio Cecchinello s'est montré on ne peut plus clair : "J'ai un contrat avec Honda pour 2024 et il n'est pas dans mon intention de le rompre." Et d'ajouter : "Cela fait 18 ans que je suis en MotoGP avec Honda, l'année prochaine sera la 19e. Il existe des rapports humains et professionnels très solides. Il est clair qu'il me serait difficile de les quitter. J'ai le sentiment d'être un homme Honda."

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Gardner exhorte Márquez à "prendre sa retraite tant qu'il le peut"
Article suivant Pour Jorge Lorenzo, la course sprint "double, voire triple" les risques

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse